une denrée à géométrie variable

Publié le 4 Juillet 2015

la démocratie

protestation contre les lois liberticides en Espagne

protestation contre les lois liberticides en Espagne

Canaille le rouge doit être au choix borné, naïf, incrédule faible d'esprit voir tout ou partie de ce qui précède, mais à lire la télé, écouter la presse, regarder sa radio, personne qui ne pointe ce curieux phénomène :

L'UE, ses corps constitués ses forces politiques qui lui servent de parrain, au nom de la démocratie stigmatise le gouvernement qui à bon ou mauvais titre décide de s'en servir pour décider de l'avenir de son pays. Cela à l'Est de la méditérannée.

A l'ouest de la même mer commune, l'UE ses corps constitués ses forces politiqes qui lui servent de parrain, au nom de...De quoi au fait ? Laisse le gouvernement assassiner les droits démocratiques.

Cela dit, ne pas s'étonner, quand Juncker dit à sa façon que la pratique de Franco le phalangiste prime sur les principes de Clisthène l'Athénien.  la messe est dite.

Nous n'avons pas entendu ici beaucoup de monde dénoncer l'attentat aux libertés commis par Rajoy à Madrid. 

Pas un mot ce jour sur les textes liberticides de Madrid dans la presse en ligne quotidienne entre le tour de France et les larmes de l'UE , plus de place ?

Sourire à Madrid et ses franquistes, soutenir Kiev et ses bandéristes , agonir  Athènes d'imprécations. 

Le credo de l'UE.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article