Puisque Pif reparaît

Publié le 26 Juin 2015

les enquêtes d'Herculep ...Euro

et ses p'tites cellules grises

Puisque Pif reparaît

Sur vos écrans, jaillissant des TSF, ou affichée sur les tabloïds, la rengaine tourne en boucle :

"si les grecs ne paient pas leur dette ça va vous coûter 700€ par foyer"

700 ? Dans ces périodes de chute du pouvoir d'achat cela mérite de s'y pencher.

Cette phrase se lit de plusieurs façons.

"Les grecs vous doivent à chacun 700 euros".

Pourtant en regardant ses comptes La Canaille - encore qu'il aura fallu qu'il puisse le faire - n'a pas souvenance d'avoir prêté un telle somme.

Mais bon, s'ils me remboursent c'est qu'ils doivent me le devoir, le monsieur dans le poste ne cesse de le dire. Même que le rédacdjoint du Monde propose rien moins que de renouer avec la méthode des colonels en 67 pour les forcer à payer.

Mais il dit qu'ils me doivent ; alors pourquoi pas ?

Vais-je recevoir un chèque posté d'Athènes pour empêcher le retour des colonels ? J'envoi à qui mon RIB ? 

NON ? Ils vont les faire cracher au bassinet ; mais c'est pas pour nous.

A qui doivent-ils rembourser alors ?

Ah, parce que cela veut dire que si les grecs ne paient pas c'est nous qui allons devoir payer ?

Normal  il appellent cela le défaut de paiement. Et les colonnes des livres de compte doivent toujours êtres sans défaut (même à la Société générale sans défaut qui a participé au pillage sur des prêts spéculatif pourris à la Grèce on sait cela. Le docker du Pirée est le Kerviel des armateurs et des popes grecs)

Canaille le Rouge est un grand naïf. Il n'avait pas compris.

Et donc s'ils ne paient pas l'Europe leur envoit le général Lagarde du Front monétaire interventioniste, flanquée de son aide de camp Moscovici, accompagnés de sa batterrie de colonels ?

Et si les Grecs s'opposent aux colonels ? (c'est qu'ils ont le sang chaud par là bas, souvenez vous, rien n'est garantie!) 

Ce s'ra à nous de payer ? Mais à qui va-t-il faloir qu'on paie ?  

Aux banques à qui les grecs devraient ces sommes ?

Laissons donc nos Hercules p'Euro de la fatuité journalistique et leur infographie sponsorisée par les banksters et reprenons le calepin du Rouletabille cherchant les coupables:

Mais si ce sont les banques qui ont prété pourquoi ce serait à nous de rembourser alors qu'on leur a déjà filé 650 Mds d'euros en 2008 ? Et si ces banques ont des problèmes, c'est à causes des grecs ou à cause des spéculations que le Front monétaire interventioniste (FMI), la bande des complices de l'Euro (BCE) et autres qui ont mis le système financier mondial au fond du ravins pour gonfler leur profit ?

Au fait ont-elles seulement prèté à la Grèce ?

A l'évidence non : le FMI et la BCE ont fait transiter par Athènes l'argent public injecté dans les coffres des pillards et demandent maintenant au grecs de solder sur leur richesses les magouilles financières concoctées à Strasxelles, Bruxsbourg, NewYork Londres et Franckfürt et que Blummollet comme un yorkshire en laisse derrière le dogue du maitre accompagne, son noeud rose autour du cou.

Pourtant ils devraient savoir que ce n'est pas bien : a-t-on déjà vu les mêmes organiser la pression ou un putsch sur Monaco ou le Luxembourg pour faire rembourser les pillages du capital ? 

Pourquoi y en a-t-il qui rient du coté de Wall street, de Neuilly de Vaduz ou du boulevard Hausmann ?

Canaille le Rouge doit être un grand naïf.

 

 

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #FMI, #BCE, #Grèce, #Banksters, #capital

Repost0
Commenter cet article