Info média ; ce serait des gosses on les punirait

Publié le 3 Juin 2015

Comme ce ne sont pas des gosses

mais les maîtres,

"on" les écoute aveuglement

Info média ; ce serait des gosses on les punirait

Du blog de José Fort :

"Nouvelles fraîches: le ministre de la Défense nord-coréen expédié dans l'autre monde à l'aide d'un canon anti aérien pour s'être endormi en présence du grand chef vénéré est toujours bien vivant. On l'a vu à la télé. Comme quoi, faut se méfier des infos en provenance des services spécieux."

Une information relayée en boucle par nos média et utiliser par le pouvoir comme repoussoir justicatif de sa diplomatie.

 

La Suite, de la commission de la défense nationale de l'Assemblée Nationale en France :

Intervenant devant la commission de la défense et des forces armées de l’Assemblée nationale, le général Gomart (Directeur du renseignement militaire français) a constaté  que le renseignement américain avait fourni des données erronées selon lesquelles « les Russes allaient envahir l’Ukraine ».

« La vraie difficulté avec l’Otan, c’est que le renseignement américain y est prépondérant, tandis que le renseignement français y est plus ou moins pris en compte (…). L’Otan avait annoncé que les Russes allaient envahir l’Ukraine alors que, selon les renseignements de la DRM, rien ne venait étayer cette hypothèse », a indiqué le général. « Nous avions en effet constaté que les Russes n’avaient pas déployé de commandement ni de moyens logistiques, notamment d’hôpitaux de campagne, permettant d’envisager une invasion militaire et les unités de deuxième échelon n’avaient effectué aucun mouvement », a expliqué M.Gomart.

« La suite a montré que nous avions raison car, si des soldats russes ont effectivement été vus en Ukraine, il s’agissait plus d’une manœuvre destinée à faire pression sur le président ukrainien Porochenko que d’une tentative d’invasion », a-t-il conclu.

Pendant ce temps la France soutient toujouirs un gouvernement nazis en Ukraine, vend des armes à toutes les dictatures de la planète,

Pendant ce temps comme des conjuré d'une mafia sous Al capone, Merkel cpnvoque nuitament ses lieutnant et sa copine du FMI pour voir comment étrangler la Grèce en dehors de tout controle et débat parlementaire ici ou ailleurs.*

Et voila nos "modèles" de démocrates bon teint ainsi qualifiés pour régenter la paix du monde.

Et ainsi voila ceux qui avec les outils de la félonie de 2005 se permettent d'étrangler les peuples et de chercher la guerre. Ceux qui refusent de les combattre se font complices.

* Notons que cette réunion précipité est convoquée par la Walkirie de la bourse de Franckfort juste après la parution dans le Monde d'une déclaration du premier ministre Grec qui montre combien ce sont les exigences des maitres politiques de l'UE de faire passer la Grèce une nouvelle fois au laminoir de la BCE et du FMI qui freinent toute discussion.

Si le gouvenement Grec n'en appelle pas à l'intervention de son peuple rassemblé autour de sa souveraineté, vu la distance polie et discrète des soutients de masse dans le reste de l'Europe, Tsipras peut se faire du souci. 

Les initiatives (hors coilloque et autres du GUE sont pour le moins anémiées. 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #mensonge, #politique, #paix, #agresseurs

Repost0
Commenter cet article