Idéologie dominante, mise à plat des responsabilités,

Publié le 9 Juin 2015

et titre dans la presse

Idéologie dominante, mise à plat des responsabilités,

La presse a une grande capacité à édulcorer les faits et les responsabilités : 

Avec ce titre, le responsable, ce n'est pas Valls et son gouvernement, mais le préfet (qui certes n'est pas innocent, mais qui dans ces cas-là n'agit jamais sans ordre)De plus, le Préfet de Police de Paris (qui fut DirCab de D Vaillant quand il était ministre de l'intérieur en 2000) fait du titulaire du poste un plus que proche de la solferinocratie.

AncreAncreLes communications radios fonctionnent à bord des jets privés entre Poitiers à Berlin, donc de la  Pref à Beauvau ça fonctionne aussi.

AncreUne telle intervention ne peut se faire sans au moins le feu vert de Beauvau et de Matignon.
La déclaration de Cazeneuve confirme la décision prise à ce niveau.
Mais abrité derrière son préfet, le PS fidèle à la tradition historique de ses ministres de l'intérieur écrit une nouvelle page de son contentieux avec les peuples et la démocratie.

Ne pas accuser le gouvernement, entretenir le doute, c'est le dédouaner.
Alors pourquoi ce titre ?Pourquoi cette légende édulcorée ?

 

Idéologie dominante, mise à plat des responsabilités,

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #repression, #responsabilité, #complicité

Repost0
Commenter cet article