Les cartes sont sur la table

Publié le 22 Mai 2015

Attention,

elles sont biseautées !

Les cartes sont sur la table

C'est la nouvelle du jour :
Ils ont choisi.

Dans les années 80 on disait de Fabius ou Rocard " c'est Delors en Barre". Il vont graver sur la Façade "Valls et Macron successeurs frachisé Cambadelis" :

Les militants socialistes ont accordé ce jeudi soir une large majorité à la motion A menée par le premier secrétaire sortant, Jean-Christophe Cambadélis. Sur Twitter, ce dernier a annoncé que son texte, signé par tous les ténors socialistes - de Martine Aubry à Manuel Valls - avait obtenu «60%» des plus de 70 000 adhérents socialistes qui se sont déplacés dans leurs sections pour choisir l'orientation de leur parti.(les agences de presse)

Il n'appartient pas à Canaille le Rouge de porter appréciation sur les débats internes ni sur la réalité de cet Iceberg en baie de Rio qu'est le PS concernant son électorat et ses effectifs. L'amiral de la flotte du vaisseau fantôme de l'Elysée, mesurant le danger d'ayutant mieux qu'il trace la route, croise au large pour éviter le ressac et ne pas être un nouveau Titanic.

Après ce scrutin qui ne restera pas dans l'histpoire comme un grand moment de la geste rose façon Epinay, à quoi ressemble le paysage ?

Alors que les média  change chaque jour le papis qu'ils déroulent au partie de la Haine de l'exclusion, de tous les racismes et fascismes, et du soutien au patronat,quel visage propose ceux qui se disent les premiers à le combattre efficacement ? 

De même qu'il existe peut-être encore dans un recoin bien caché quelques gaullistes sincères à l'UMP, ce n'est pas cela qui fera du machin croupion du capital Sarkozysé un lieu de convergence pour porter la souveraineté populaire à opposr au chauvinisme nationaliste.

De même qu'il y a encore au P"c"F des militants qui s'illusionnent sur la volonté de sa direction de vouloir changer la société et combattre le capital, la majorité des socialistes soutient la solférinocratie vallséenne.

Dont acte la majorité du PS annonce soutenir une politique de droite et qui s'allie au PS participera à cette politique. Dit clairement , pour faire image à l'attention de Filoche, soit on reste avec l'inspectrice du travail traqué par le patronat la justice et Rebsamen, soit on soutien le Bourguignon à la marinade faisandée.

A ceux qui ne s'y retrouve pas du dedans d'en tirer leurs conclusions, mais qu'on ne demande pas aux travailleurs, aux chômeurs, aux jeunes qui galèrent, aux vieux plongés dans misère d'aller vérifier s'il reste quelques lentilles saines dans ce sac charançonné bouffé au vers par les parasites capitalistes.

Ils ont choisi. C'est maintenant de leur responsabilité d'en porter les conséquences. Fronde ou pas si, soyons magnanime, cela pouvait illusionner encore certains jusqu'au 21 mai, maintenant que les masques sont tombés, que vont faire les illusionnistes du genre Filoche pour entretenir les vapeurs roses d'un faux espoir de changement toujours trahi ?

Ce que retiendront les générations futures, c'est cette capacité des partis institutionnels à porter au fronton de leur locaux le nom de ce qu'il renient : du f-haine qui n'est national que pour le chauvinisme et ses liens avérés avec le fascisme international, à l'UMP qui tente de kidnapper et séquestrer le concept de historique de "Républicain", du P"c"F qui est maintenant à la visée communiste ce qu'un cul de bouteille est à un télescope, le socialisme est au PS ce que la choucroute est à la bouillabaisse une incongruité pour la vue, l'odeur, le gout et l'éthique.

Urgent de vider les sauteuses casseroles et rondeaux, de jeter les épices périmés pour remettre à neuf la cuisine. Cela s'appelle la révolution et c'est cela qui remettra la vraie recette du socialisme à bouillir pour le mettre à la table d'un vrai communisme où devront être écarté tous les vieux Bruno de ces tord-boyaux politiques

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #PS, #droitification rose

Repost0
Commenter cet article