Rupture dans la continuité

Publié le 8 Mars 2015

Face à cet "A-N-P"

un peu trop triomphant

B-R-N se met en Rupture

Rupture dans la continuité

Canaille le Rouge a reçu ce qui suit dans son centre d'accueil postal virtuel.

Comme l'auteur du courrier est honorablement connu de quelques canaillophiles et qu'ici nombre des p@ges de La Canaille ont pu trouver inspiration dans celles de ce Levy qui n'est pas Jean mais Pierre, c'est avec plaisir que l'information va rebondir.

BRN va donc devenir Rupture.

Pour ce parisien de Paris qu'est Canaille le Rouge, c'est quelque part un peu dommage d'abandonner "Bastille République Nation" qui claquait comme un défit à "Auteuil Neuilly Passy" (ANP)

Mais bon,  l'extension du domaine de la lutte au dela du périph et plus loin justifie certainement cette évolution proposée par sa dédaction, en plus l'idée de rupture sonne mieux aux oreilles de La Canaille que "confrontation" ou autre "réorientation".

Attendons la maquette que Canaille le Rouge vous proposera dès que disponible. Sur les conditions de parution, la suite vous en dit plus.

Vous avez les éléments en main pour vous faire votre propre opinion.

.

Evénement dans le monde de la presse :
le 29 mai prochain sera lancé un nouveau mensuel, baptisé Rupt
ures.

Ce dernier prendra la suite du journal Bastille-République-Nations. Il sera conçu dans le même esprit, mais avec une ambition renouvelée : plus de thèmes, plus de rubriques, plus de pages, plus de journalistes, le tout piloté par une équipe étoffée.

Comme BRN, Ruptures donnera la priorité à l’information. Il continuera bien entendu de traiter de l’intégration européenne de manière radicalement critique. Il élargira son champ notamment au domaine économie-social-syndicalisme, ainsi qu’aux questions ayant trait au progrès scientifique, technique et industriel - exactement à l'opposé du consensus imposé sur "la protection de l'environnement".

Ruptures ambitionne de porter la colère et l’exaspération de tous ceux qui ne supportent plus la pensée dominante, ses interdictions et ses tabous. Il visera à fortifier leur liberté de jugement.

Ce projet est ambitieux. Il vise à conquérir 40 000 lecteurs. Son lancement repose sur le financement participatif, garantie d’indépendance vis-à-vis de toute puissance financière ou de toute force politique.



Nous nous adressons donc à vous : votre contribution financière sera décisive dans le succès de ce projet !

Chaque contribution vous ouvre droit à un abonnement. En d’autres termes, nous vous offrons la possibilité de vous pré-abonner.



Nous vous donnons rendez-vous sur notre site internet et sur la page Ulule pour participer au financement du projet.

Merci d'avance !

Pierre Lévy, rédacteur en chef de BRN

Si, malgré le soin apporté à la constitution de la présente liste de diffusion, vous estimiez être destinataire par erreur, n'hésitez pas à nous le faire savoir en cliquant ici.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #idées, #presse, #politique, #social, #international, #économie

Repost0
Commenter cet article