E=MC2 ...au stade...où il en est !

Publié le 16 Mars 2015

de l'injure officielle

à géométrie variable

à l'aplatissement

des hors sols.

 

l'auto suffisance

l'auto suffisance

Un gamin refuse d'être Charlie ? Le père et le gosse sont illico convoqués à la gendarmerie pour "un rappel à la loi".

Un footballeur aussi grand que son égo, aussi fin que son QI, au cerveau aussi vaste qu'un point de pénalty déclare en direct devant les caméras que « En quinze ans de football, je n'ai jamais vu un [bon] arbitre dans ce pays de merde. » embrayant « Ce pays ne mérite pas le PSG, nous sommes trop bons pour vous, vous devriez vous estimer heureux de nous voir à la télévision. » 

Le ministre des sports, qui n'est plus celui de la jeunesse, devant ces propos déclare: "La déception d'Ibrahimovic ne justifie pas ses propos insultants vis-à-vis de l'arbitre et du pays qui l'accueille. Il devra s'en excuser". Il devra...?

Le crétin devra s'excuser. Pas de sanction, même minime d'envisagée. Le gamin, lui, personne ne lui a parlé au futur, a eu le droit à l'adjudantissime impératif lié à la stigmatisation d'une hirarchie administrative qu'on n'ose qualifier de scolaire et encore moins de pédagogique vu les circonstance de sa dénonciation.

Canaille le Rouge est curieux de savoir comment l'inspecteur d'académie et celui de la jeunesse et des sports vont aller expliquer la situation dans l'école du gosse qui, avec le recul, a droit non pas forcément au soutient, mais à coup sûr à la compréhension de La Canaille.

En attendant, le gus du PSG est un piteux charlot (sans majuscule, par respect pour Monsieur Chaplin).

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #sports, #société

Repost0
Commenter cet article

aline 17/03/2015 22:29

Je me disais qu'il y aurait bien un petit commentaire sur ce match. Oui, il y a bien deux poids, deux mesures, et dans ces deux affaires, nous ne brillons pas par l'équité. Pour l'enfant, on aurait dû relativiser les paroles et surtout ne pas jeter l'affaire aux médias mais l'occasion était trop belle pour des petites carrures de se faire mousser. Pour le footeux, pourquoi perdre notre temps la-dessus en pleine période électorale, on connait le personnage, brut de décoffrage, et qu'il s'enflamme sur le champ sur cette grossière erreur d'arbitrage est compréhensible, il suffit de réaliser toutes les pertes qui découlent de cette erreur pour le club et ses joueurs, que de frics, que de frics!! c'est ça qui est révoltant qu'un jeu devienne vital pour toute une économie, et soit source de bagarres, tricheries, magouilles. Et je mets tout le monde dans le même panier, joueur, arbitre, entraîneur et spectateur, il y a un règlement pour ce JEU, respectez-le et nous avec. Aline

RBOBA 17/03/2015 22:12

Le Ministre des Sports ne peut pas ouvertement sanctionner un larbin même payé au prix fort, d'une monarchie confetti mais dont le pouvoir de nuisance, y compris en France( la preuve)est sans commune mesure avec l'étroitesse de son territoire et le chiffre de sa population autochtone. Tout le monde aura bien sûr reconnu le Qatar dans cette description.