carnet de bal et carnet de balles

Publié le 23 Février 2015

carnet de bal et carnet de balles

Né du rejet du racisme et du fascisme, de quoi, si l'on en croit son premier responsable, le devenu outil communautariste d'une obédience culturo-religieuse veut-il devenir le nom ? 

Pour le président du CRIF, 

Marine Le Pen est « irréprochable personnellement » et notre docteur de la foi de poursuivre :

"Toutes les violences aujourd'hui, et il faut dire les choses, sont commises par des jeunes musulmans".

Canaille le rouge ne rentrera pas dans le décompte aussi fastidieux que vain des violences physiques commises par les nervis d'extrême droite, celles de la LDJ qui le sont tout autant (violente et d'extrême droite estamillée comme telle), cela pour ne pas jouer au renvois dos à dos ce qui ressortis des pratiques d'un même camp.

Reste que l'accoquinement avec la dame au carnet de bal viennois truffé de tours de piste promis aux racistes antisémites autrichiens en passant par les pittbulls de sa garde rapprochée qui haïssent aussi discrètement les juifs qu'ils crient la même haine contre les arabes montre combien le sieur Cukierman mériterait un Dieudonné d'honneur si le monde politique s'abaissait à décerner ce genre d'oscar du blanchiement idéologique des tâches brunes qu'il aide à étaler sur le pays.

Histoire de mettre des palmes à la dite décoration, rappelons que la fille du lieutenant du 2ème REP a su rappeler que la torture ne lui posait pas d'état d'âmes. Et notre très déistes Cukierman, il en pense quoi à l'aune des dix commandements qui théoriquement le régissent avec plus de dicernement qu'un aumonier militaire quelque soit le livre qui traine au fond de son paquetage ? 

Parler de l'irréprochabilité de la führerin du f-haine, c'est comme dire que Papon n'était pas présent physiquement au métro Charonne ou qu'il n'était "que" fonctionnaire à la préfecture de Gironde. 

Le service d'ordre aux tatouages nazis qui la protège sont-ils aussi irréprochables ? Malgré ces fourmies brunes qui hurlent leur sieg heil derrière la devenue fréquentable patronne des héritiers de la LVF, va-t-il faire campagne pour elle à la prochaine occasion ? C'est cela le message ?

Reste une question qui engage d'autres responsabilités que celle de celui qui se pose en curieux thuriféraire du "Petain race bande" : Adjoindre l'adjectif islamiste au terme de fascisme conduit à deux idées qui permettent de blanchir le fascisme ordinaire par ce qu'il ne serait cernable qu'à une dimension d'une des religions de leur Livre, commun à tout les bénisseurs de tueries, depuis sa première rédaction. Les autres de St Nicolas du Chardonnet à la LDJ, tout comme ces clones du tea oparty en france ne le seraient pas ? C'est un des critères du caractère raciste des choix, amplifié par l'étiquetage de toute une catégorie préciblée sur critères raciaux, pour construire un amalgame permettant de stimatiser une minorité pudiquement qulifiée de "visible" pour permettre à ceux qui manipulent ces concepts d'échapper aux foudres des lois de la République qui interdit ces distaingo. Concept instrumentlisés par la communauté pourtant elle bien visible "des porteurs de loden et de jupes mi longues plissées".

Le fascisme, qu'islamique ? Les potes ukrainiens de Fabius avec leurs casques estamplillés croix gammées et chant SS tatouages ad hoc en batteries seraient sortie des écrans de la peste brune ? Les ratonades de certains supporter du PSG ou d'autres stades de foot bras tendu dans les tribune battes de base ball une fois dehors, pas fascistes peut-être ?

Ne sigmatiser qu'une des branches d'une idéologie (et ses pratiques induites et avérées) est ce qui se fait de mieux pour absoudre les actes des autres branches rattachées au tronc commun de cette idéologie. C'est en cela que Canaille le Rouge s'il use du terme de théofascisme pour qualifier les pratiques fascistes liées aux aooareils d'église qui accompagne le fascisme, il segarde bien de le séparer de son socle qui et lié à la nature de clase de cette idée comme outil impérialiste d'un des degrés accompli de la domination capitaliste.

C'est en cela qu'il faut lire et relire non comme missel, talmud ou coran mais comme aide et boussole pour se repérer en 2015 les écrits de Gramsci. Les principes du fascisme demeurent mais, comme le capitalisme dont il est le rémora, le facisme a pour atout premier de savoir s'adapter à son environement et de fondre ses poisons dans le paysage qu'il cherche à dominer.

L'exemple de Fabius niant la prépondérence nazie à Kiev, la sortie d'un Cukierman comme les sanies des Soral ou Dieudonné, les éructations diverses et variés remuglant du f-haine sont là pour montrer cette diobolique intelligence de l'idéologie de la domination par la force dès qu'installé dans les places conquises par la ruse et le mensonge.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #fascisme, #racisme, #impérialisme, #capitalisme

Repost0
Commenter cet article