Acharnement politico gouvernemental

Publié le 24 Février 2015

S'il restait encore

un(e) retraité(e) cheminot(e)

qui comptait voter

socialiste,

voila de quoi le dégôuter

à tout jamais

Acharnement politico gouvernemental
Acharnement politico gouvernemental

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Retraites, #cheminots, #social, #politique

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 24/02/2015 19:23

De prime abord , il y a quelque chose que je ne "capte" pas .
Quel avantage au paiement trimestriel des pensions ?
Le bon sens veut que les paiement des pensions soient au contraire payé mensuellement ; et plus les pensions sont petites , plus les 30 jours mensuels sont longs . Alors 90 jours ???
S'il te plait La Canaille , éclaires mes lanternes car elles ne sont pas les lumières d'un grand cerveau.

Canaille Lerouge 10/03/2015 21:03

Il serait bien de ne pas théoriser et sans connaitre les détails très technique de qui est la remise en cause d'un acquis social qui a plus d'un siècle et que la profession (sauf ....la CFDT) tient à conserver. juste pour signaler que cette mesure voulu par Sarko et décidée sous Blummollet est un pas de plus vers l'unification sous régimes fiscal des différents système de retraite Il est d'ailleurs surprenant que la non compréhension conduisent à aligner vers le bas les prestations sociales. Un exemple la pension acquise au trimestre et à terme à échoir payé au 1er jour est acquise quelques soit la suite de la vie du retraité qui un jour s’arrêtera. Vu le montant des pensions de retraite à la SNCF (dont la réversion des veuves encore inférieure au régime général) parler de jack pot est au mieux une ignorance totale au pire quasiment injurieux) Ceux qui se battent et manifestent sont justement celles et ceux qui refusent la mensualisation.Il n'y a pas d'ISF parmi la masse des cheminots, pas de Bettencourt en 3x8 derrière guichet ou dans les postes d'aiguillage, pas de B. Arnault dans les tours en fosse ou sur les engins moteurs, pas de Sapin de Touraine ou de Macron ISFistes roses à se dézinguer la colonne vertébrale pour assurer la sécurité dans les trains de voyageurs ou pour manipuler le ballast à la fourche.
Les retraites du régime général outre qu'elles sont payées en deux versements sont décalées et obligent à jongler tant le décalage vers le 10 du mois tendent à aller vers le termes échus et organise la fin de vie à crédit. Alors si d'aucun ne veulent pas de notre système qui par ailleurs, outre que nous ne cherchons pas à l'imposer à d'autres, malgré son déficit (dû au laminage des effectifs ordonné par les gouvernements), participe à la solidarité vers les régimes des "non ou mal cotisant" agricoles et du commerce, c'est leur droit. Qu'ils se battent autant que les cheminots pour le leur. Pour les luttes du régimes général, les cheminots avec la CGT depuis 1995 (ils étaient eux massivement en grève contre le plan Juppé) n'ont ni critiqué ni fait défaut.

PLR 10/03/2015 19:53

Je suis du même avis. Aucun avantage direct au paiement trimestriel. Et quand on échange avec des retraités sur le sujet, on s'aperçoit bien rapidement que plus ils sont modestes, plus ils préfèrent somme toute le paiement mensuel. L'avantage est (était) indirect et aléatoire. Car, dès qu'il était versé, le trimestre entier était acquis (terme à échoir). Trépas du retraité dans les premiers jours du trimestre civil, jackpot pour les ayant-droits (parfois la veuve ou le veuf dans le besoin mais parfois aussi des héritiers, éloignés le cas échéant, pour lesquels il y avait enrichissement sans cause). Et quelle sordide loterie ! Tout sauf quelque chose de socialement juste, non ?