Presque tous était venus, processions et courbettes, le monde de l'allégence.

Publié le 24 Janvier 2015

Même de Davos et d'au delà

Presque tous était venus, processions et courbettes, le monde de l'allégence.

28 jours après les rois mages en Galillée les pompes funèbres vont faire leur Golfe.

Retenu à Davos, Hollande allait rater le coche.

Vite on bouscule l'agenda. Comme les marches à Cannes, festival du fim gore, il faut qu'il y soit, même en retard.

C'est vrai que ça vaut le coup quand même.

Fallait pas louper cela.

Immaginez le premier magistrat de la France le pays qui a mis la guillotine au rencart aurait fait l'impasse sur le gardien des traditions ? 

Ne pas accourir dans le seul pays du monde où la parité existe jusque dans la peine de mort : les sabres ne sont pas sexués et tranchent dans les rues têtes mâles ou femelles sans discernement. Et la république (non, là, un faussaire usurpant ses valeurs), n'aurait pas été rendre hommage à la monarchie tyranique de Ryad ? Vous n'y songez pas !

Certes il peuvent encore amméliorer : les femmes n'ont pas encore le droit d'être bourrreau, mais le successeurs va certainement travailler à instaurer la parité, du moins dans ce domaine.

Déjà, il faut louer les efforts: Le seul pays, (prévention routière bien conçue) où les femmes ne peuvent commettre d'accident de la circulation... puisqu'elle sont interdite de conduire. un pays de plus écologiste... puisque la circulation routière potentielle est limitée à 50% de la population.

Certes, un pays où ici où la persiste quelques mineures entorses à la conception modrne de la justice : 1000 coups de fouet pour un blogueur local disciple de la fierté du Chevalier de la Barre... Mais lui, il ne l'ont pas décapité. Il n'est "que" maintenu en prison (c'est pour le suivi médical) !

Sinon fabriquer des fouets, outre l'aide à l'artisanat traditionnel, c'est moins cher que de construire des prisons. La Charia , une aide aux chirurgiens orthopédistes pour se faire la main. Voilà comment lutter dans l'Ordre et le respect des précepts et morales contre les déficits.

En rentrant il parait que Blummollet va jeter un oeil sur la préparation de l'entrée de quatre résistants dont deux femmes au Panthéon. Des Résistantes et Résistants des gens qui ont été réprimés certains assassinés, quatre soigneusement choisis parmis celles et ceux qui se sont levés et ont dit non au fascisme, ses pratiques politiques, policières, étatiques, ses critères racistes son obéissance au veau d'or qui les pilotaient, réprimés pour avoir dit que l'Humanité est plus forte que la servilité et les outils à son service. Et pour cela ont subis le sort que le régime saoudien fait subir à sa population. Blummollet, moins de deux semaines après les attentats fascistes-racistes de Paris  s'y précipite ventre à terre. Honte à lui!

Le pire c'est que de tels outils, nous pensions ne plus en avoir que dans les musées ou sur l'étagère au fond à l'extrême droite, hors de portée. Et bien non!

Mémoire de Charb à Paris, marchand de Chars aux financeurs de ses assassins dans le Golfe. 

Comme Canaille le Rouge arrive à contenir dans sa tête la trivialité du vocabulaire pourtant là représentatif de ce qu'il pense, il n'écrira pas les qualificatifs que méritent la femme Lagarde (usons comme sous l'ancien régime des termes administrativo-judidiques pour la cerner tant l'idée de citoyenneté lui est exotique) et de ses propos insupportables (que rien sauf de le penser ne l'obligeait à proférer)  pour "saluer" le tyran préhistorique qui vient de passer à la main à un successeur lequel s'empresse de confirmer rester en dehors de l'humanité et sa société contemporaine et prévient qu'il va maintenir son peuple dans la terreur. 

Tout ce que la réaction compte sur la planète se couche devant ces fourbisseurs du terrorisme que par ailleurs ils déclarent, visiteurs et visité ensemble, combattre.

Les rapports de militaires, économistes, sociologues, organisations internationales s'accumulent pour démontrer la duplicité de la dictature du clan Saoud sur cette partie du monde. Mais toute la Davos Society y va pour faire allégence au veau d'or personalisé dans la région par le symbole de la rente pétrolière.

Honte à celle mais aussi à celui qui prétendent à Riyad parler au nom de notre peuple. Jamais il n'en n'ont eu le mandat. Pas étonnant pour Lagarde. Concernant Hollande, une tâche brune de sang, indélébile, est maintenant au front de l'ex premier secrétaire du PS devenu majordome du despotisme depuis sa loge de l'Elysée. 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #allégeance, #platitudes, #politique, #despotisme, #humanité, #Hollande

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 25/01/2015 00:02

Je n'ai pas entendu ni même lu les propos de la mère Lagarde. Où peut-on les entendre/réentendre et/ou lire ?

OUI honte sur Hollande et sa clique qui prétendent nous représenter et parler en notre nom.