Ils ne sont pas inhumés que déjà ...

Publié le 13 Janvier 2015

Paysage au lendemain du carnage.

 

 

 

 

 

“Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.” [Benjamin Franklin]

Ils ne sont pas inhumés que déjà ...

 

Pour ne pas laisser retomber ce qu'elle pense être "son" soufflé la droite (lire l'officielle de toutes les écuries bleu blanc brunes et variantes) et celle qui se cache derrière l'appellation de gôooche, les deux (en fait les trois côtés du corral) se mettent en chasse :

« Il y a des libertés qui peuvent être facilement abandonnées »Guéant, l'homme lige de sarkozy a donné le ton. Mais personne ; les micros doivent avoir pris une angine durant le weekend ; qui n'a eut le réflexe de lui demander lesquelles. 

Tandis que Juppé et Cioti, plus dans l'onctueux poussent aussi les feux, Valls immédiatement a avancé ses pions : « améliorer » le système des écoutes pour le rendre « plus performant ».

Alors que deux lois contre le terrorisme ont été votées depuis 2012, dont les décrets d'application de la seconde ne sont même pas encore publiés, on nous parle d'un nouveau texte. Dans le colimateur Internet un média qui certes peut véhiculer le pire mais à le tord d'être aussi un espace de liberté de penser. Et l'UE au nom de la lutte contre le fondamentalisme veut nous imposer ses Torquemada du clavier, ses pasteurs de la souris, ses imams ou râbins technologiques. 

Paradoxe (en fait faux) l'assassinat dans un journal va conduire à quadriller la toile. Cet outil pourtant dans le cas d'espèce ne semble pas d'après la police avoir eu un rôle à jouer.

L'UE est convoquée pour obtenir "
« une plus grande coopération avec les entreprises de l'internet, pour garantir le signalement et le retrait, quand il est possible, des contenus illicites ».

Un contenu illicite, c'est quoi avec le gouvernement espagnol qui emprisonne syndicalistes et avocats ? Celui de Hongrie qui lâche ses nazis dans les quartiers Roms ? C'est quoi avec ceux des gouvernements de pays Baltes qui versent des retraites à leurs anciens SS ? L'amicale des faux daesh en azur ou vert-de-gris convoquée pour s'en prendre à celui qu'ils ont créé ? et vous y croyez ?

La recherche de l'union sacrée est au centre des calculs politiciens.Mais quand on regarde les mesures vites lâchées, au delà des nécessaires dispositions de sécurité (il ne faut pas non plus être naïf sur la réalité d'une menace de réplique) rien sur le social. Aucune annonce sur un travail pédagogique avec moyen en face pour interdire que des gamins mis sous perfusion idéologique à 14 ou 15 ans disjonctent devenus adultes.

Attention ! Avec Guéant la queue du crotale bruisse mais surveillez bien la tête.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #liberticide, #Liberté, #politique, #lois

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 13/01/2015 21:29

On est effectivement en droit de se demander si les tueries de Charlie-Hebdo et de la boutique Kasher ne seraient pas (mais je suis sûr qu'ils le sont) les prémices de quelques coups tordus et au final les "bienvenues" pour quelques politiques politicardes et guerrières . Ceci afin de donner les moyens à ces dernières de verrouiller et de museler plus FERMEMENT une presse et des médias potentiellement trop "indisciplinés" ou trop véritablement à gauche ... et donc aux antipodes des projets imminents des "va-t-en guerre" européens et plus globalement occidentaux . Projets consistant en un premier temps à favoriser un raz de marée européen des extrêmes fascisantes . Une sorte de voiture -balai NAZillonne qui ne suit pas mais qui précède les "coureurs" et qui aura pour fonction principale de nettoyer le terrain avant l'arrivée du grand peloton en uniformes kaki composé de "coureurs" de médailles ... à titre posthume. En extrapolant un peu , on comprend mieux le danger que peut représenter pour certains salopards ...une CGT trop contestataire et efficace ! Inutile en plus , de parler ici des "absents" de la place du Colonel Fabien ! Devant leur laxisme chronique et donc coupable , je ne regrette pas d'avoir déchiré ma carte de militant du Parti "Communiste" Français .