Beate, reviens vite lui mettre une paire de baffes

Publié le 13 Janvier 2015

Syndrome de la montagne à vache :

dès qu'on dérape

plus rien pour arrêter la chute

 

 

 

 

Regardez bien cette photo, 

Beate, reviens vite lui mettre une paire de baffes

Lisez pourquoi canaille le Rouge la met en ligne : 

"Plus de trois cents «indésirables et dangereux» internés dans le camp de séjour surveillé (CSS) du Sablou entre janvier et décembre 1940, moitié sous la IIIe République et moitié sous le régime pétainiste. Il s'agissait principalement des communistes arrêtés après l'interdiction de leur parti le 26 septembre 1939, d'un certain nombre d'autonomistes alsaciens, enfin des Tziganes interpellés au nom de la législation sur le nomadisme. La fermeture du camp ne fut pas synonyme de libération, la plupart d'entre eux étant alors expédiés, vers les bagnes d'Algérie ou les lieux de rétention dispersés à travers le territoire national, tel le camp de Saint-Paul-d'Eyjeaux, proche de Limoges".

 

Pour le ministère de l'intérieur de l'époque, ils étaient des "Internés administratifs" comme ceux de Châteaubriant, Aincourt, Pithivier,  Beaune la Rolande ou ailleurs.

Maintenant, Canaille le Rouge vous montre pourquoi il a sorti ce moment de notre histoire et ses internés administratifs.

Ce qui suit est copie d'écran réalisé par La Canaille.

Il n'a pas connu ses grands parents maternels assassinés par ceux que les Klarsfeld (parents) ont passé leur vie à pourchasser.

Voila où conduit le choix de la notabilité ; toujours réactionnaire. Voila ce que cela donne quand on abandonne les valeurs  dont il ne pourra pas dire qu'il ne les avait pas sous la main :

Beate, reviens vite lui mettre une paire de baffes

Comment on fait d'un fils de gens biens un suppôt de Pétain.

Les Lacombes Lucien se recrutent tout azimut.

Celui là n'a pas l'excuse de vivre en ZUP, l'horizon de la ZEP ou de la traque au faciès.

 

Pauvre petit con.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #histoire, #mémoire, #politique, #fascisme

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 13/01/2015 20:26

Mixité sociale et ethnique ! Vous semblez oublier que ce charmant jeune homme est également réserviste de l'armée israëlienne et qu'a ce titre, il est allé combattre au sein de la-dite armée contre les Palestiniens, même s'il a prétendu à l'époque n'être pas sur un char mais aux....... frontières ! Lesquelles ? Cela ne vous choque pas ?
Sa double qualité et/ou nationalité ne l'a rien empêché d'être nommé au Conseil d'Etat. Je n'ai pas connaissance d'un Franco-Magrébin qui aurait cette fonction. Je me souviens en revanche des propos de Le Pen (père) contre ces "Magrébins auxquels la double nationalité leur permettait de faire leur service militaire sous un autre drapeau que le drapeau français", ce qui pour lui était apparenté à de la trahison. Rien de tel pour Arno Klarsfeld. Alors, de grâce, cessez de croire que parce que l'un de vos parents serait issu d'une communauté ou d'un peuple qui aurait beaucoup souffert, on serait forcément versé vers le soutien indéfectible envers ceux qui souffriraient à leur tour. Ce jeune homme lui, n'a souffert de rien.

Apolline C. 13/01/2015 16:28

Ah visiblement il y a une mixité sociale de la connerie !! Ce n'est pas un phénomène nouveau !