Premier prix du concours l'épine ?

Publié le 27 Décembre 2014

Ouvrez le ban(c)

Premier prix du concours l'épine ?

Voici les assises du libéralisme. 

Am stram gram, pique et pique et pique et repique encore ...

On trouve tout chez nos humanistes bons samaritains.

Ci-dessus , c'est un modèle "made in germany" (ci dessous la démo pour savoir s'en servir).

Le type qui est resté devant sa consolle pour penser et proposer cela, c'est un hybride d'Adolf, de Bonny et Lafond ? Un cotisant à l'UMP ou à la CSU ?

Son père vendait  l'eau de son puits durant l'exode ? 

 

Si nous devons ce chef d'oeuvre d'humanisme social à un designer allemand, Fabian Brunsing, il existe une version parisienne, moins sophistiquée (et donc plus résistante aux agressions du temps et gratuite à l'usage -c'est service public-  mais raccord avec les teintes des colonnes Morris :

Premier prix du concours l'épine ?

Pour ces géniaux inventeurs, il faut du calme et de la sérénité pour leur permettre l'inspiration.

Canaille le Rouge propose une résidence artistique à Nice, Paris ou Angoulême.

Pourquoi pas, pour clore leur séminaire, un concours, avec la remise d'un prix au gagnant du genre une semaine rue Lauriston ou un weekend à Guantanamo ?

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #barbare, #fasciste, #a-humain, #société, #politique

Repost0
Commenter cet article