Plus convainquant que la théorie

Publié le 17 Décembre 2014

 

exemple concret

et point de vue

de la pratique.

Plus convainquant que la théorie

 

C'est la presse qui nous l'apprend, dans la France du socialisme revisité, après avoir chassé du pouvoir le parti de la rente et des huissiers (ouaff ouaff), voila le travail : 

Un homme de 50 ans, gérant d’une SCI, à la tête de 7 logements en location, était jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Rennes.

Amende avec sursis

En janvier 2012, le propriétaire s'était vu notifier par la préfecture l'interdiction de louer un appartement de 7,7 m² (surface inférieure aux 9 m² réglementaires) situé rue d'Antrain.

La locataire, une femme sous tutelle, qui versait 350 € de loyer chaque mois, payés par la Caf, n'a pourtant quitté les lieux qu'en juin 2012.

Le prévenu a été condamné à une amende de 1 500 €, avec sursis.

Commentaires (d'une décision de justice ? Oui, Canaille le Rouge le sait, parait qu'il ne faut pas ) pour donner ce point de vue de la pratique à une idée qu'on prétend utopique et donc "que" théorique .

Dans la France de Valls et Blummollet, pays de la Macron bio ethique, à 7.7m2 ce n'est pas bien mais à 9.1m2 on échappe aux rigueurs de la loi. (La Canaille à même déjà entendu a propos de gens vivant dans de telle condition "faut pas qu'ys'plaignent, sont pas SDF", de la part de gens  porc vivant à l'aise dans un logement social parisien (intra muro) attribué sous Tibéri. 

Rigueur du sursis... alors que les loyers ont été fermement encaissés (sur la période indiquée, on ne sait rien de l'avant janvier) soit 350X6= 2100€ pour une amende de 1500€ avec sursis. 

Le condamnné a du fêter cela au restau avec le bureau excécutif de la FNAIM, c'est la CAF qui régale.

La délinquence, ça paie. (et noter l'abus sur personne vulnérable qui ne semble pas avoir aggravé le jugement sinon ...qu'aurait-il été ? des félicitations ?) Ce probloc est dans le système comme poisson dans l'eau.

Mais , et personne qui ne proteste, si c'est la CAF qui paie ? C'est donc de l'argent issue de la part socialisée des salaires.

C'est donc un vol manifeste. Qui durait depuis combien de temps ?

Que dit le gouvernement si prompt à dénoncer les dérappages des compte sociaux ?

Le parquet a-t-il fait appel ?

La direction de la CAF  d'Illeet Vilaine a-t-elle en notre nom exiger le remboursement des sommes escrocquées ?

L'APL versée directement (et sans contrôles) aux bailleurs en tant qu'aide à la personne plutôt que sous la forme d'aide à la pierre affectée à la construction et l'entretient du patrimoine (diminuant d'autant ces postes sur le montant de la quittance), voilà où cela conduit.

Gerant d'une SCI avec x appartements, nous sommes dans le cas de ces problocs rentiers dont les pratiques, puisqu'il sont comme poisson dans l'eau, justifient  amplement qu'on bascule l'aquarium.

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #problocs, #social, #justice, #logement

Repost0
Commenter cet article