CUBA - USA

Publié le 18 Décembre 2014

Les derniers séquestrés à Miami

des cinq antiterroristes de Cuba

sont libres et chez eux

ils n'ont jamais plié

ils n'ont jamais plié

Une ère nouvelle peut s'ouvrir.

La fin du blocus est-elle au rendez-vous ?

La position de l'impérialisme était de plus en plus intenable mais attendons la suite pour porter une appréciation.

La satisfaction du peuple Cubain et de son gouvernement est bon signe

 

Déjà, Canaille le Rouge partage la première réaction de José fort qui pour épidermique qu'elle soit est frappée du coin du bon sens :

"Castro et Obama annoncent le rétablissement des relations diplomatiques. La levée du blocus: possible mais il faudra attendre la décision du Congrès. L'avancée est considérable. Les sociétés et banques punies pour avoir commis le crime de travailler avec Cuba devraient se précipiter pour demander l'annulation de la "punition" et refuser de payer les amendes"

 

a suivre...

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Cuba

Repost0
Commenter cet article

Robert Lechêne 18/12/2014 13:33

On ne peut imaginer un seul instant qu'il y ait dans tout ce que l'impérialisme américain accepte ou décide autre chose qu'un calcul, surtout en considérant son actuelle stratégie mondiale. J'aurais tendance à voir dans les apparentes bonnes dispositions que semble ainsi manifester Obama à l'égard d'un pays latino-américain un essai de neutralisation des dirigeants des pays latino-américains d'un aussi grand poids que l'Argentine, le Brésil, le Pérou, le Chili et autres, pour qu'ils ne le gênent pas à l'ONU dans ses opérations au Moyen-Orient et contre la Russie. Le rôle du Vatican et de son pape argentin me paraît assez significatif. Tout-à-fait d'accord pour... attendre la suite, avec quand même, comme Jean-Marie Défossé, quelque appréhension. Fraternellement, Robert Lechêne

canaille le rouge 18/12/2014 18:39

Sont-ce que d'apparentes bonnes dispositions ou aussi le constat d'un échec ? Devant celui ci la diplomatie américaine ne restera pas les pieds dans le même sabot mais je pense que l'image positive de Cuba qui envoi des toubibs quand les USA débarque des troupes à fini par poser de gros problèmes au département d'état. Ensuite attendons plus de précisions comme dit dans l'autre p@ges et nos débats

jean-marie Défossé 18/12/2014 05:44

Sans vouloir être un propagateur de défaitisme , cette "bonne" nouvelle en apparence me paraît être au contraire une sérieuse menace sur le devenir du communisme cubain et du symbole de LUTTE que ce dernier représentait aux yeux de tous les communistes du monde entier .
Cette "bonne" nouvelle arrive trop tôt pour être crédible (et trop tard pour ceux qui firent les frais de ce blocus) . Où , par la force et le chantage , l'anticommunisme viscéral de l'Occident et des USA ont échoué , à l'inverse et dorénavant , la corruption , la "main dans le dos de l'amitié" et la mainmise INSIDIEUSE de la finance internationale feront tomber "gentiment" les derniers remparts du communisme cubain ... comme sont tombées toutes les valeurs communistes dans le monde occidental .
Nous en sommes en France et en Europe les tristes exemples .
Valeurs communistes et symboles de la faucille et du marteau à l'état moribond , car condamnés avant réellement d'avoir existé et remis systématiquement en cause , déjà par nos dirigeants communistes en COLLABOrations étroites avec nos parlementaires européens ... ceux-ci étant bien à droite , voire d'extrême-droite même s'ils se défendent du contraire .
Non les USA sont trop liés intimement avec les sempiternels anticommunistes européens pour que l'on puisse avancer d'emblée que cette nouvelle politique de rapprochement des relations USA-Cuba soit véritablement une ..."bonne nouvelle" .