Septennat

Publié le 28 Novembre 2014

A propos

de 48h00

de calme éditorial

Septennat

Canaillophiles, canaillophiles, camarades et camarades, amies et amis, et même les Zôtres aussi (voir en fin de p@ge).

Canaille le Rouge a eu besoin de prendre un peu de recul pour prendre sa décision.

Le 26 novembre au soir il a soufflé la fin de son premier septennat. (Eh oui, déjà ! Le temps, comme les vertèbres, se tasse, ou comme le café, passe).

Depuis cette date vous êtes plus de 300 000 visiteurs individuels, pour bientôt 700 000 pages feuilletées pour 5800 @rticles, de 15 000 visteurs uniques en moyenne les 3 premières années à plus de 100 000 depuis le 1er janvier 2014 à avoir eu la curiosité, ou la patience, de supporter ses jeux de mots douteux, ses coups de gueule, ses tentatives d'analyses ou de réflexions.

Alors que celui qui a été la cause de la création du c@rnet de Canaille le Rouge pousse les feux pour poursuivre ses agressions dévastatrices contre la morale politique et la démocratie au service du capital, alors que la solferinocratie et ses sattelittes se vautrent dans le lit du CAC à rentes et les précédents faisant la bauges de l'extrême droite, quand le P"c"F dérive toujours plus loin du mouvement populaire sur son radeaux de la méduse, fallait-il continuer et repiquer pour un mandat ?

La médecine ayant donné son aval (ce sera le seul bulletin de santé) le reste restant dispo, et après un séminaire de 48h00, à l'unanimité de la réflexion du redacteur, clicheur, porteur de plis et vaguemestre, maquettiste, extincteur de lumière et balayeur de l'openspace de 1.54m2 dédié à la rédaction (mais 4.25m3 de tirant d'air), la réponse est OUI.

Qu'on se le dise ici comme parmi les 75 pays du globe qui selon "google analytic" ont au moins un branché sur les p@ges de La Canaille sur leur territoire (dont le Mossad et ses équivalents des émirats et autres dictatures à ma droite, mais aussi dans des contrées plus sympathiques au idées progressistes tout ailleurs).

 

Canaille le Rouge persiste et signe

Et si ces p@ges vous plaisent, en haut à droite près du titre, comme cadeau pour La Canaille et pourquoi pas pour vous, abonnez vous !

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Nouvelles du front, #santé, #blog

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 29/11/2014 07:28

C'est un cadeau pour La Canaille qui ne me coûte pas trop cher en cette période de fin d'année très dommageable au budget d'un "papi" avec de plus en plus de petits enfants... mais que je fais avec plaisir .
D'autant que Canaille Le Rouge est le dernier site sur lequel je ne suis pas encore censuré (et j'espère que cela n'arrivera pas , car je n'ai jamais eu pour habitude d'insulter quiconque ou d'être grossier ou vulgaire ).
L'avant dernier site qui vient de faire tomber le couperet français de la "modération" (c'est l'euphémisme habituellement utilisé pour éviter le gros mot de CENSURE) , c'est le site "Le Petit Matin" (pour ne pas dire le contraire) lequel dernier a probablement considéré , concernant un article sur un "Homme politique" connu pour être "Droit dans ses bottes" , que je n'aurais pas dû parler de l'opportun "coup de pouce" de l'OPUS DEI dont bénéficie "Droit dans ses bottes", chanceux qu'il est de pouvoir aller se régénérer une santé au Canada ...à l'inverse des chômeurs français , des SDF etc... Que je n'aurais pas dû , probablement aussi parler des "processions" à caractères politiques de nombreux politicards français ...vers le département de la Corrèze , département français grand pourvoyeur "d'hommes politiques" (et de femmes) et pas des moindres . Et enfin , que je n'aurais pas dû parler des convergences "processionnaires" de bon nombre de politicards européens à aller saluer (???) le nouveau pape François au Vatican .
Ce sont des faits établis et avérés , facilement vérifiables pour qui veut s'en donner la peine ! Alors pourquoi cette frilosité d'en parler ouvertement de la part d'un site prétendument à gauche (ou plutôt à gôôôche), comme le revendiquaient bien d'autres sites politiques ,lesquels eux aussi ont fini par me CENSURER !
Pour conclure , les sites politiques français seraient-ils TOUS (ou presque) infiltrés ou corrompus jusqu'au trognon au point de dégager de plus en plus des relents nauséabonds de fascisme politico-religieux , comme ce fut le cas en Italie sous Mussolini ? A méditer !

jean-marie Défossé 29/11/2014 08:07

Quelle tête percée je fais ! Dans mon intervention précédente , j'ai oublié de mentionner la très grande ferveur religieuse de nos parlementaires européens (à défaut d'une grande ferveur sociétale ) , lesquels tout récemment , ont invité le pape François à venir discourir au Parlement européen de Strasbourg et également à s'asseoir sur la loi française de 1905 , sur la séparation des pouvoirs de l'Etat et de l'Eglise .
Il est vrai que cela va dans le sens de ce que l'on peut constater de manière générale sur le plan international .
Le retour sanglant de L'EPEE et du GOUPILLON !

dominique 28/11/2014 23:01

Bravo , bonne sante et longue vie a la canaille !