Les droits de l'homme au Maroc ...et ses territoires occupés

Publié le 7 Novembre 2014

Chez leur ami le Roi,

pendant la conférence,

la répression et les tortures

continuent.

Les droits de l'homme au Maroc ...et ses territoires occupés

 

La canaille qui avait trouvé ceci sur la toile il y a peu avait été pour le moins interloqué: le Maroc va héberger une conférence internationale sur les droits de l'homme.

"Le choix du Maroc est le résultat de négociations fructueuses menées par la délégation marocaine qui a réussi à convaincre le secrétariat du Forum de l’éligibilité du Maroc pour abriter la deuxième édition de ce Forum mondial, eu égard notamment à sa position géographique et aux réformes et acquis qu’il a réalisés dans le domaine de la promotion et la protection des droits de l’Homme."

Bigre, là-bas le changement serait-il enfin maintenant ? C'est qu'en, matière d'éligibilité, il y avait du boulot.

Parce que quand même, organiser une telle conférence au maroc, c'est un peu comme faire l'assemblée générale du Secours Populaire à Monaco ou un congrès contre la fraude fiscale au Luxembourg.

Le patron divin du pays où il est le droit ne connait pas le Sahara occidental, d'ailleurs ça n'existe pas même si l'Onu connait. Comme usa GB et France laisse faire voire encourage, pourquoi se priver ?

D'aucun parle avec une pudeur pour le moins suspecte des "provinces du sud" et comme le disent les organisateurs " les droits de l'homme, comme la région ou la conférence sont "encadrés"

Un appel à manifester vient de remettre les pendules à l'heure : 

Les droits de l'homme au Maroc ...et ses territoires occupés

4 ans après le démantèlement du camp de Gdeim Izik, 22 militants sahraouis sont toujours en prison

 

LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS

 

Le 8 novembre 2010, les forces d'occupation marocaines ont démantelé violemment et brûlé le "camp de protestation" de Gdeim Izik installé dans le désert  par plus de 20 000 Sahraouis pour défendre leurs droits politiques, économiques, sociaux et culturels. Depuis ce démantèlement, 22 militants sahraouis, pour la plupart défenseurs des droits de l'homme, sont détenus à la prison de Salé. Alors que ce sont tous des civils qui réclament le droit à l'autodétermination de leur peuple, ils ont été jugés par un tribunal militaire  sans autre "preuve" que des aveux obtenus sous la torture et condamnés à de lourdes peines de prison: de 20 ans à la prison à vie.

A quelques jours du Forum Mondial des droits de l''homme, qui se tient à Marrakech du 27 au 30 novembre, le pouvoir marocain redouble de violence contre les militants sahraouis mais aussi contre les militants marocains des droits de l'homme : manifestations pacifiques réprimées; militants arrêtés, emprisonnés, torturés; activités d'associations interdites...Des délégations d'observateurs étrangers sont interdites d'accès dans les territoires occupés et expulsées. Au Maroc, on interdit, on réprime, on emprisonne, on torture!

4 ans jour pour jour après le démantèlement du camp de Gdeim Izik, nous dénonçons la politique de répression du pouvoir marocain qui se poursuit malgré les rapports des organisations internationale des droits de l'homme et les résolutions du Parlement européen. Réaffirmant  notre soutien à la juste lutte du peuple sahraoui pour la reconnaissance de son droit à l'autodétermination,  nous appelons à

 

UN RASSEMBLEMENT

                SAMEDI 8 NOVEMBRE À 15h

                PLACE DU TROCADERO

                suivi d'une manifestation jusqu'à l'Ambassade du Maroc

                        PARIS 16ème    métro Trocadéro

 

- pour exiger la libération de tous les prisonniers politiques marocains et sahraouis, l'arrêt de la répression et le respect des droits de l'homme

- pour instaurer un mécanisme international pour la surveillance des droits de l'homme au Sahara occidental

- pour demander au gouvernement français de ne plus soutenir le pouvoir marocain qui continue de bafouer en toute impunité le droit international

 

            Nous appelons également les associations marocaines et sahraouies à se mobiliser pendant le Forum Mondial des droits de l'homme à Marrakech pour faire connaître et dénoncer la répression et les violations des droits de l'homme au Maroc et au Sahara occidental

 

Signataires: ACCA, AFASPA, AFAPREDESA, AFDI, APSO, ARAC, ASEI, Association des Amis de la RASD, Association de la Communauté sahraouie en France (ACSF), Association des Sahraouis de France (ASF),ASPS Lorraine, CEDETIM, CLSPS, COMIPSO, Comité de jumelage  Gonfreville L'Orcher, CORELSO, DROIT SOLIDARITE, ERMPdL, FASTI, Fondation Frantz Fanon,  Le Mouvement de la Paix, Ligue des jeunes et étudiants sahraouis, MRAP, Plateforme de Solidarité avec le peuple sahraoui, SolidaritéMaroc05,Sortir du Colonialisme, Un camion-citerne pour les Sahraouis

Avec le soutien de: CGT, CNT-F, Ensemble!, Europe Écologie Les Verts (EELV), FSU,  MJCF, NPA, PCF, Union syndicale Solidaires               

                                                               Contact: plateforme SO@gmail.com

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Sahara occidental, #Maroc, #politique, #droit de l'homme, #repression

Repost0
Commenter cet article

Missi 29/04/2015 02:50

Désolée je ne maîtrise pas bien le T9.

Missi 29/04/2015 02:48

Je ne connaissais que très peu le peuple saura oui jusqu'à cette émission le 28/04 sur Arte. Je suis choquée que l 'Allemagne et là France si prompte aux commémorations, à défendre les nobles causes en Syrie; en Irak, au Mali puisse pour des intérêts économiques laissé le peuple Sahraoui dans ce camp depuis plus dé 20 ans et les Allemagne qui ne tire pas dé leçons dé son histoire. Mais le plus hallucinant ont aidé le Maroc à chassé ce peuple dé sa terre par stratégie. Mais les politiciens sont ceux qu ils sont. Mais dé voir l armée Marocaine s acharner à coup de pieds sur les femmes a été atroce pour moi un déchirement. Alors il faut tout faire pour qu'ils récupèrent la terre dé leurs ancêtres.

jean-marie Défossé 09/11/2014 07:35

Pour la monarchie marocaine , les revenus générés par les phosphates du Sahara Occidental "méritent" largement que l'on s'assoie sur les respects des Droits de l'Homme et en particulier ceux du peuple sahraoui .
D'autant plus lorsque cette monarchie ne doit sa SURVIE qu'au soutien inconditionnel , politique , religieux et financier de l'Occident et plus particulièrement celui de la France .
Une fois de plus et comme dans bien des monarchies, la "démocratie" de ce pays et la liberté du peuple marocain ne sont que des façades , même si certains bouffons s'évertuent à nous vernisser son haut niveau de "démocratie" en comparaison à l'ensemble des nations arabes .
Je ne suis pas certain que cette mascarade de gouvernance soit partagée par une majorité de marocains , pas plus d'ailleurs que par le Front Polisario .