La machine à décerveler le quidam et les oukases de l'UE.

Publié le 21 Novembre 2014

"Ne pensez à rien

laissez nous faire"

La machine à décerveler le quidam et les oukases de l'UE.

la tendance de la presse du jour :

Tennis, matchs de foot trucqués, sélection de l'équipe de Rugby, la rombière à particule qui a cadenché, en second rideau, licenciements bombardements, Massacres patron ripoux, escrocs de haut vol avec ou sans mandats électifs, mais qu'en second rideaux, ça ne fait pas vendre et en plus ça pourrait faire penser.

Pendant ce temps, avec la plus extrême discretion, "les Echos" qui a un tirage certes conséquent mais une diffusion ciblée et confidentielle, publie une déclaration du commisaire allemand du machin piloté par le coordonateur en chef de la fraude fiscale.

Ce Günther Oettinger commissaire européen, énonce une «série de problèmes en France», à savoir selon lui : «le niveau élevé du coût de la main d’oeuvre et de l’impôt sur les salaires, l’augmentation de l’imposition sur les entreprises, la perte de parts de marché à l’exportation».

Pour faire bonne mesure ce membre du parti conservateur allemand CDU, celui de la chancelière Angela Merkel enfonce le clou :

"la question de la rigueur avec laquelle la Commisison européenne doit traiter la France en tant que pays déficitaire récidiviste est tout aussi importante", écrit Günther Oettinger, 

Dans une République souveraine, cela aurait du conduire les présidents de tous les groupes politiques, toutes affaires cessantes, à exiger la convocation du prétencieux paltoquet donneur de leçon au quai d'Orsay pour une remontée de bretelles. Pour l'instant c'est silence. Fabius doit faire sa sieste à moins qu'il soit mobilisé à surveiller  sur bordereaux la liste des armes à livrer aux nazis de Kiev.

Sapin va, comme il y a quelques semaines, s'excuser en disant qu'il fait des effort mais que ces vilains français ne veulent rien entendre. Et Macron va annoncer  une taxe sur les bouchons de champagne pètant sur les hypodromes cointre une nouvelle diminution du dépistage des caries dentaires dans les écoles pour équilibrer ses mesures.

Rebsamen va proposer à titre expérimentale mais de façon généralisée à tous le pays et pour les six ans à venir de mettre en route le CDI accessible au bout de trois ans deux fois renouvelables.

Et quand on pense qu'on a laissé désarmer les milices patriotiques en 44. Avec le recul c'est peut-être une des sources de la situation d'aujourd'hui.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #Capitalisme, #économie, #lutte de classe, #réac

Repost0
Commenter cet article