Dupont et Dupont (suite et pas fin)

Publié le 25 Novembre 2014

ou la sémantique

du

Monde

Quand les autres le rejoindront-ils ?

Quand les autres le rejoindront-ils ?

L'homme dans la presse fut présenté comme l'est aujourd'hui le Valls de chez nous : un socialiste "mais" moderne, pas dogmatique, ouvert aux critères du marché. Moderne au point de laminer les garanties sociales des Portugais et commencer la  vente à l'encan des  bijoux de famille ses infrasatructures publiques et de se coucher sous les ordres de la Troïka.

Aujourd'hui, notre social-libéral pur jus est en délicatesse avec la justice de son pays.

Le Monde de ce jour, qui au nom de sa déontologie sait inventer des concepts étranger à la réalité du sujet, titre mais discrètement  : "L'ex-premier ministre portugais José Socrates mis en examen". Ah bon ? Que mis en ? pPas plus ?

Sauf que d'une part il n'est pas mis en examen (ce qui est une des modalités propre à la justice française, pour cerner la réalité, disons Ue Socrates est accusé, sous l'accusation, il devra réponde , comme vous voudrez choisissez mais pas mis en examens). Mais surtout, saint Sarkozy réunnissez les,  il dort en cabane pour le chef d'accusation établie par des juges dans le cadre des lois portugaises.

Mais ça le lecteur du Monde devra acheter le journal ou cavaler sur la toile pour le savoir tant la "mise en examen", comme une couverture posée sur la tête du sadique du bois de boulogne pour masquer les traits du fils de famille de Neuilly, ici masque que ce qui lui est repproché et qui justifie d'aller faire un tour là où Salazar, mettait les démocrates ; pour Socrates, sans les tortures de l'époque (c'est heureux). « fraude fiscale qualifiée, corruption et blanchiment d'argent ». Bon, si on commence dans l'UE pour enchrister pour cela, le BTP ici va repartir pour de bon et il n'en attendait pas tant, l'avenir pour le PcF est grand tant vont être constitués des réunions de cellules.

Cela dit en redevenat plus sérieux, ce qui est très interresant c'est de voir combien sur la surface de la planète, le nombre de socialistes chargés par décision de l'internationale du même métal de conserver les biens produit par le travail en attendant que le peuple , ce grand enfant, ait acquis la maturité suffisante pour enfin la gérer lui-même.

Alors c'est vrai. Gérer cela en bon père de famille demande parfois de prendre des risques un peu osé avec les biens de ces mineurs qu'on appelle le peuple. Mais il faut savoir que c'est pour cette bonne cause qu'on trouve des socialistes millionnaires ; ce n'est pas de l'enrichissement personnel tant ces feignants de peuples préfèrent rester pauvres plutôt que faire effort à préparer HEC.

Parole de Cahuzac, Croix de Sapin, Croix Deferre même s'il mentent, comment s'en défaire.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #socialiste, #fraude, #capital

Repost0
Commenter cet article