Plein gaz, pas sûr. Mais plein pot,

Publié le 26 Octobre 2014

pour lui

c'est certain

Plein gaz, pas sûr. Mais plein pot,

Dolce vita. On n'est jamais si bien servi que par et pour soi-même

 

 

Gérard Mestrallet touchera effectivement la somme phénoménale de 831.000 euros par an de retraite supplémentaire (au titre de GDF Suez, parceque pour le reste ..!?).

C'est 1632,6 fois le montant de ce RSA que touchent les exclus de tous revenus et (ou) indemnités, les mêmes qui fournissent la masse des gens à qui le même Mestrallet fait couper le gaz pour retards de paiement ou impayés !


En 2012, selon les derniers chiffres disponibles du médiateur national de l'énergie, près de 580 000 foyers ont ainsi été privés d'électricité ou de gaz pour impayés.


Le même qui trouve que les garanties sociales et le statut des gaziers et électriciens est un comme le socialisme pour Valls : un concept désuet.


Trente années d'une carrière ancrée dans la financière de Suez et la Lyonnaise des eaux, Depuis juillet 2008, il est président-directeur général de GDF SUEZ, qui regroupe les activités de Suez et de Gaz de France privatisé sous Sarkozy. Il reste président de Suez Environnement, accessoirement encore que sa retraite va lui laisser des libertés pour s'en occuper, il est aussi Président de Paris Europlace, organisme de représentation des marchés financiers français.Ce Cacique du CAC à Rente comme son ex collègue De Margerie, s'il vantait les vertus de la mobilité sociale et géographique et modération salariale pour les autres ont su se ventouser comme bernicle pour leur propre déroulement carrière et rémunérations.


On hésite entre obscène et indécent. Les deux, mon général.


 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #social, #privilèges, #nantis, #indécense

Repost0
Commenter cet article