Idéologie et traitement de l'information

Publié le 20 Octobre 2014

Honfleur ou Châteaubriant ?

 

Chez

Ouest France

c'est toujours

le toutou et le goupillon

qui gagnent

Près de 2000 personnes ont participé dimanche à la Carrière des Fusillés, à Châteaubriant, à l'hommage en mémoire aux fusillés du 22 octobre 1941.

Près de 2000 personnes ont participé dimanche à la Carrière des Fusillés, à Châteaubriant, à l'hommage en mémoire aux fusillés du 22 octobre 1941.

Cela donne à la une de Ouest France.fr :

Fait divers. Un petit chien sauvé de la noyade à Plœmeur

et en titre sur site du même titre autoproclammé premier régional de l'étape: 

Insolite à Honfleur. 300 animaux de compagnie se font bénir

Mais il faut aller en pages intérieures,  vie locale -- rien en page région -le département n'existe plus-- en cherchant bien, entre l'annonce de la retransmission TV des courses hippiques et celle de la fermeture (encore une) d'un centre de soins dentaires,  pour apprendre qu'il y a eu l'hommage aux fusillés de Châteaubriant et de la Bilisères associés à ceux de Nantes ce dimanche après midi où près de 2000 personnes étaient présentes.

Il est vrai que le beau temps avait dû retenir le préfet à d'autres occupations. Il s'était fait représenter et comme sa casquette sert à prendre le sens du vent pour ces rédactions là... encore que au moins, même en page intérieure il y a une photo dès le lundi (toute la presse --PQN et PQR--  ne peut en dire autant), mais sans texte autre qu'une légende sur deux lignes.

Les présent ont eu le plaisir de regarder une évocation artistique de belle facture montrant, avec talent, les traditions de luttes et de solidarités face aux égoïsmes de classe de 1789 à 1946 ...et après.

Idéologie et traitement de l'information
Idéologie et traitement de l'informationIdéologie et traitement de l'information

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #mémoire, #histoire, #information, #société

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 20/10/2014 12:21

Certains vont probablement dire que je me répète sans cesse et sur différents sites , mais la chose primordiale à faire (et plus facile) consiste en tout premier lieu à combattre les dérives malhonnêtes et désinformatrices de nos médias ...avant de s'attaquer aux Grands Bénéficiaires opportunistes de cette instrumentalisation "journalistique" que sont nos hommes politiques .
C'est LE CARBURANT des politicards qu'il faut TARIR en premier , car toute attaque frontale contre les politiciens véreux sera rendue CADUQUE par l'entremise de ses médias corrompus .