16 octobre

Publié le 12 Octobre 2014

 

le point sur les manifs

 

 

:10

 

le point de la préparation au 12/10/2014 tel que donné par la CGT 

La mobilisation nationale interprofessionnelle du 16 octobre se construit dans les départements. Elle prendra souvent un caractère unitaire avec des appels commun CGT, FSU, Solidaires. Mais ce n’est pas tant par le nombre de manifestations qu’il faut apprécier cette journée que par le foisonnement et la diversité des initiatives. 

En effet dans de nombreux départements les organisations de la CGT préparent des distribution de tracts, des débats, des rencontres avec les salariés afin de débattre des enjeux de la reconquête de notre Sécurité sociale. Ces initiatives s’enracinent aussi dans des réalités et des mobilisations locales.

Une journée ancrée dans des luttes locales...

Ainsi par exemple en Charente l’union départementale CGT réfléchit avec d’autres organisations syndicales et veut mettre l’accent sur la défense des hôpitaux et des maternités de proximité tels qu’à St Jean d’Angély et Royan. Est prévu notamment le 16 octobre un rassemblement départemental à Royan 10 h 30 Place du Général de Gaulle pour la défense de la maternité menacée de fermeture pour la fin de l’année. Autre exemple à Pamiers dans l’Ariège, le choix a été fait d’appeler à une manifestation à 10h30 devant l’usine AUBERT ET DUVAL afin de faire le lien entre emploi et protection sociale.

A Paris, manifestation nationale à 13 heures Place de la Nation vers la place de la République pour un meeting à 15 heures avec, notamment Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT.

... et dans les mobilisations professionnelles

Les luttes son nombreuses dans la Santé et dans les organismes sociaux. Ainsi dans l’Aude, le choix a été fait d’appeler à une journée de grève et de manifestation le 16 octobre 2014 à Carcassonne : 11h devant la Caisse primaire d’assurance maladie et à la même heure à Narbonne devant la Médiathèque. Par ailleurs, le syndicat CGT de la CPAM Carcassonne ira à la rencontre des salariés de la CAF et de l’URSSAF. Même chose dans les Hautes-Alpes où la CGT appelle à un rassemblement à Gap devant la Sécurité Sociale (10 boulevard Georges Pompidou à 11 h 30).

Une journée pour débattre

On va donc non seulement défiler ou se rassembler, mais on va encore débattre comme en Dordogne où la CGT organise un buffet fraternel avec un débat sur"santé/sécu, pacte de responsabilité et réforme territoriale". Ce sera aussi le cas en Ille-et-Villaine à Rennes où la CGT organise un débat public sur le thème : « La Sécurité Sociale, c’est un droit pour bien vivre » le 16 octobre à 18 h 30 salle de la Cité. La CGT 35 prépare cet événement en diffusant aussi ce jour là un tract départemental à 15 000 exemplaires, flyer d’invitation début public à 10 000 exemplaires. A noter aussi que dans plusieurs départements, le choix a été fait d’organiser plusieurs initiatives décentralisées afin de mieux coller aux réalités et aux mobilisations locales. C’est ainsi que dans l’Isère l’union départementale 38 appelle à une journée de grève et manifestation à Grenoble, Roussillon (10h place de la République), à Grenoble (10h place de Verdun), à Vienne (10h champ de Mars).

Une journée pour interpeller les politiques et le patronat

Cette journée sera aussi marquée par des interpellations des politiques et le patronat local. Ainsi en Savoie, Chambéry accueille le congrès des élus de montagne avec une brochette de ministres, députés… clôturé le 17 avec la venue de Manuel Valls pour un discours. Il est donc prévu un rassemblement devant la CPAM à Chambéry avec manif en direction de la salle où seront réunis les ministres… A noter aussi dans ce département en matinée un rassemblement en Tarentaise, à La Léchère, lieu de naissance d’Ambroise Croizat. L’après-midi, l’UD CGT invite les syndicats à tenir des assemblées générales pour débattre.

Du coté des professions plusieurs appels ou préavis

- Education, Recherche et Culture : la FERC-CGT appelle l’ensemble des salariés actifs et retraités de l’éducation, de l’enseignement supérieur, des CROUS, de la recherche, de la formation, de la culture et du milieu associatif, à faire grève le 16 octobre 2014 et à participer aux manifestations du 30 septembre avec les retraités et du 16 octobre avec tous les salariés public-privé. 
- Bois, Construction Ameublement : La FNSCBA CGT appelle les salariés militants et ses organisations de la région parisienne à rejoindre les salariés de Spie devant la Bourse à Paris. Dans les régions la fédération appelle les salariés de ces secteurs à se joindre aux actions en territoire. Des assemblées de personnel sont prévues 
- Fonction publique : l’UGFF-CGT appelle les personnels, fonctionnaires et non-titulaires, actifs et retraités, à s’inscrire dans la journée d’action interprofessionnelle du 16 octobre prochain, par tout moyen et dans les rassemblements et les manifestations qui seront organisés sur l’ensemble du territoire. Elle a déposé un préavis de grève pour la journée du 16 octobre 2014, ainsi que pour les nuitées en amont et en aval de celle-ci pour les agents travaillant en horaires décalés. Ce préavis concerne l’ensemble de la Fonction publique de l’Etat. 
- Santé : la Fédération Santé Action Sociale CGT appelle toutes ses organisations à une journée d’action du 16 octobre et propose d’aller au débat avec les salarié-e-s et les usagers, notamment pour proposer la signature d’une carte pétition (500 000 exemplaires). 
- Services Publics : la Fédération CGT des Services publics a déposé un préavis de grève de 0 à 24H pour la journée du jeudi 16 octobre 2014, préavis couvrant l’ensemble des personnels de son champ de syndicalisation. 
- Finances : appel à participer aux manifestations et rassemblement dans tout le territoire. 
- Chimie : appelà la grève et aux rassemblements. 
- Organismes sociaux : la fédération appelle à la grève et aux manifestations du 16 octobre dans le cadre de la campagne qu’elle mène conjointement avec la fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale "Plus d’argent pour la Sécu" 
- Métallurgie : La CGT métaux appelle à rassemblement le 16 octobre devant le mondial de l’automobile, puis à la manifestation parisienne et au meeting qui clôturera la manifestation. Les organisations de la CGT de la Métallurgie travaillent à des mobilisations locales et organisent la venue de manifestants sur Paris. , vise à crever le mur du silence médiatique 
- Retraités : dans la poursuite de la mobilisation du 3 octobre sur le pouvoir d’achat et contre le blocage des pensions, l’UCR appelle les retraités et pensionnés à participer aux manifestations et rassemblements.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #luttes, #manif, #riposte, #social, #CGT

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 14/10/2014 19:54

Tiens pour changer de l'actuelle morosité ambiante française ! Entendu sur un autre site paraît-il "franchement communiste"...et un brin philosophique et se rapportant à la privatisation des autoroutes et aux différents signataires s'alliant contre les privatisations ...le terme inconnu pour ma part à ce jour , mais bien franco-français : GAULLISTES DE GAUCHE !
Nous avons loupé le coche quelque part et à une époque ; époque pas si lointaine ou en fouillant bien , nous aurions peut-être découvert sur la scène politique française des MARCHAISiens de DROITE . Pourquoi pas puisque IMPOSSIBLE n'est pas français !