Théofacistes : retour sur les fondamentaux

Publié le 30 Septembre 2014

Théofacistes : retour sur les fondamentaux

Ci après un communiqué de cinq partis communistes du Moyen Orient aux prises avec le déferlement des théofascistes :

Les partis communistes signataires de cette déclaration dénoncent la cruauté de l’attaque sanguinaire menée par des organisations terroristes dangereuses comme l’Etat islamique (NdT : Daech en arabe) ainsi que la violation de la souveraineté de la Syrie et de l’Irak.

 

 Ce mouvement a pris illégitimement possession de territoires où il est à l’origine de tellement d’exactions, de pratiques barbares : massacres de milliers de citoyens, décapitations, déplacements forcés de dizaines de milliers de personnes, enlèvements et prises d’otages.

 

Actuellement, ces organisations terroristes étendent leurs territoires jusqu’au Liban et la Jordanie.

 

Leurs activités desservent la cause palestinienne par des actions criminelles censément menées en représailles contre les bombardements israéliens sur la bande de Gaza. 

 

De ce fait, elles légitiment la position d’Israël dans la coalition internationale pour la lutte contre le terrorisme et instaurent une atmosphère de peur en Europe et dans le monde.

 

Ces forces terroristes sont financées par l’impérialisme américain, l’Otan et ses alliés.

 

Elles bénéficient des facilités financières, militaires et logistique de la part des pays réactionnaires arabes et leurs activités suivent un plan impérialiste sioniste et réactionnaire qui a été établi depuis plus de trente ans dans le but de diviser la région et de la fragmenter en plusieurs ethnies selon des lignes de fractures communautaires.

 

C’est l’essence du projet du Grand Moyen-Orient conçu par l’Etat américain sous prétexte de la lutte contre le terrorisme.

 

Il est donc impératif du lutter contre ces organisations terroristes, afin d’instaurer une stabilité intérieure à travers des institutions, et une véritable réconciliation nationale, qui soient dans l’intérêt du peuple.

 

Cela lui permettra de consacrer toute son énergie au combat contre l’impérialisme et le terrorisme qui menacent nos peuples ainsi que toute la région arabe.

 

Nous appelons tous les partis communistes et toutes les forces nationales, progressistes et démocratiques à adopter une attitude pragmatique face au terrorisme en général et plus particulièrement l’Etat islamique et le Front Al-Nosra pour les éradiquer et couper leurs sources de financement.

 

De même, nous invitions ces partis à rejeter l’intervention impérialiste sous toutes ses formes en se coordonnant avec  les forces indépendantes dans le monde et à repartir à l’offensive selon la volonté de nos peuples, afin de résister à la colonisation et l’occupation  ainsi qu’aux tentatives de divisions et aussi pour reconnaitre leurs droits démocratiques et sociaux, et préserver l’unité nationale.

 

15 Septembre 2014

Partis signataires:

Parti communiste jordanien,

Parti communiste libanais,

Parti communiste irakien,

Parti communiste palestinien,

Parti communiste Syrien Unifié

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 30/09/2014 23:25

Rien d'autre à ajouter sinon que notre pays, la France, s'enorgueillit d'aider via envoi d'armes (cf; Elisabeth Guigou il y a quelques jours sur France Inter, le matin) la fameuse ou plutôt fumeuse Armée Syrienne Libre qui n'existe pas et n'a jamais existé car elle change de patronyme au fur et à mesure des exactions des "djihadistes". Comment s'appelle l'aide au renversement par la violence d'un gouvernement d'un Etat Souverain ? je n'aime pas, peu s'en faut Hollande, je n'aimais pas, peu s'en faut Sarkozy, pour autant, je n'aurais jamais appelée et moins encore soutenu une opposition qui aurait appelée à l'aide des mercenaires étrangers financés par des puissances étrangères. Louis XVI via son épouse avait tenté l'aventure en son temps. C'est sans doute une des raisons qui ont pu le conduire à sa fin. La triste E. Guigou en finissait donc avec l'hypocrisie consistant à déclarer qu'il "fallait aider l'opposion "modérée" (sic, avec des armes ?) en reconnaissant que cela était déjà fait et continuait de l'être. Elle suivait en cela Fabius qui déclarait que Al Nostra, l'un des faux-nez de L'Armée Syrienne Libre, "faisait du bon boulot". Il faudait aussi s'interroger sur la facilité avec laquelle tous ces jeunes mineurs prennent l'avion en partance pour la Turquie (porte d'entrée pour la Syrie) quand on sait, pour exercer une profession qui permet de bien les connaître, qu'ils ont pour la plupart jamais ou peu pris l'avion. Il est bon aussi de rappeler que cela fait plus de trois ans maintenant que l'ENSEMBLE du peuple syrien vit ce cauchemar : mutilation du vivant des personnes, des dizaines de syriens d'une cité ouvrière jetés vivant dans des fours à métaux, des décapitations y compris commises par des enfants instrumentalisés avec toutes sortes d'instruments, des crucifixions. Le Daech ou Leil ou Isis, dérange maintenant les "grandes" puissances qui les ont créés, armés, instruites, car cette organisation n'a pas terminé le"boulot" entrepris en Syrie : elle n'a pas renversé le gouvernement syrien et gourmande, elle s'intéresse maintenant aux richesses de l'Irak. Il s'agit donc de la bombarder pour la faire refluer vers la Syrie et là, je vous fiche mon billet, qu'on la laissera de nouveau tranquille et tranquillement continer de commettre ses abjections dans ce pays.