Manif retraités, Paris

Publié le 30 Septembre 2014

Manif retraités, Paris

Question : environ 4 000 retraités en colère auront-ils un même traitement que "plusieurs centaines de manifestants de professions libérales ultramédiatisés" ?

Non pas que les pharamaciens aient tord de refuser d'être bouffés par la grande distrib (ils aurait été plus crédibles si leurs ainés n'ait pas accepté il y a une vingtaine d'années et eux ensuite dénoncé la mercantilisation de leurs officines), mais en attendant ces professionels de santé là n'auront pas été beaucoup vus dans les rues pour défendre la sécu et les retraites ou dans les batailles pour empêcher la suppression des lits d'hôpitaux.

C'est pour savoir si la télé allait penser parler de nous que la manifestation partie de la préfecture de Pégion est allée demander au siège de la sucursale du ministère de l'information, appelé France Télévision dont les locaux était gardés comme Bregançon durant les vacances présidentielles, comment l'info sera traitée.

En attendant, Canaille le Rouge ne sait pas si 4000 retraités de plus de 60 ans font plus ou moins de bruit que 8 000 actifs de 30 mais il y avait de l'ambiance, joyeux de se retrouver sous les montgolfières syndicales ou derrière les banderolles. Mais surtout une colère perceptible, drue qui ne demande qu'à exploser. 

Manif retraités, Paris
Manif retraités, Paris
Manif retraités, Paris
Manif retraités, Paris
Manif retraités, Paris
Manif retraités, Paris
Manif retraités, Paris

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #retraités, #pensions, #colère, #social, #politique

Repost0
Commenter cet article