Les Ultras

Publié le 26 Septembre 2014

Ainsi

se construisent

les intégristes

Les Ultras

Via le Vlog de José fort,  pour la construction d'un tableau panoramique de la connerie religieuse et ses dégats, pour voir comment se laboure le terrain des intégrisme. 

 

Une centaine de passagers ultra-orthodoxes ont refusé de s'asseoir à côté des femmes dans l'avion

"Onze heures de cauchemar", n'est pas un nouveau blockbuster à l'affiche des écrans de cinéma, mais une scène de chaos qui a eu lieu dans un vol de la compagnie israélienne El-Al en partance de Tel Aviv et à destination de New-York, au cours duquel des centaines de Juifs ultra-orthodoxes ont refusé de s'asseoir à côté de femmes.

Bondé d'Israéliens de tous les pans de la société, laïcs, orthodoxes, non-juifs, et Haredim (ultra-orthodoxes), qui se rendaient à New York pour les festivités du nouvel juif, le vol s'est transformé en véritable tohu-bohu, selon des témoins.

Les hommes ultra-orthodoxes ont refusé de s'asseoir sur leur siège assigné, aux côtés de femmes, leur éthique religieuse les empêchant, par pudeur, toute proximité avec un sexe opposé.

Une centaine de passagers, chapeaux noirs, chemises blanches et papillotes, sont donc restés debout dans l'allée de l'appareil, retardant le décollage de l'avion, qui refusait de démarrer tant que les hommes ne prenaient pas place sur leur siège.

Ils ont donc exigé de leurs "voisines" de se déplacer, ce que certaines femmes ont décliné. "Pourquoi aurais-je échangé de place ?" s'est scandalisée Galit, une passagère, après que la compagnie a suggéré d'arranger les trouble-fêtes afin de procéder au décollage.

Après de longues négociations, les Juifs ultra-orthodoxes ont fini par prendre place le temps du décollage, pour, ensuite, se relever et rester debout pendant 11 heures de vols, un "véritable cauchemar" selon les passagers.

"Je me suis retrouvée assise à côté d'un homme ultra-orthodoxe qui a sauté de son siège dès que nous avions fini de décoller et s'est mis debout dans l'allée", a raconté Galit au site israélien Ynet, décrivant un brouhaha permanent et l'impossibilité de se déplacer dans l'allée pendant 11 heures.

Ce n'est pas un cas isolé. La presse tant isarélienne que les agences rapportent que

 

Refusant tout contact physique avec des femmes, autres que leurs épouses, certains juifs ultra-orthodoxes multiplient régulièrement les esclandres dans des lieux publics en Israël, notamment dans les bus.

 

Ces groupes ultraréactionnaires font parties de la majorité de Netanyahou et ont soutenu voire réclammé l'opération contre Gaza, ils militent contre la reconnaissance des mariages non juifs, dénie la nationalité israélienne aux non juifs, et proposent la déportation des palestiniens hors des terres israeliennes dont les frontières ne sont pas définies au lan inyternational tout comme la caractéristique constitutionnelle  de l'état d'isarel.

Cela ne vous rappelle rien ?

le théofacisme est aussi là.

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #théofascisme, #impérialisme, #obscurentisme

Repost0
Commenter cet article

canaille le rouge 27/09/2014 08:26

Justement. Au moment où une campagne est en route pour demander à une partie de la population de se justifier et donner des brevet d'innocence à cause d'une pseudo capacité à la complicité, montrer que ce n'est pas l'apanage d'une religion mais de toutes dont les trois du "livre" (comme elles s'entre-nomme quand elle ne se combattent pas) et leurs tendances, chapelles et autres sectes répond à cette demande de montrer que l'intégrisme n'est pas l'apanage d'une d'elles.
Caaille le Rouge a été un des premiers, à contre courant idéologique,à démontrer que le "Dalaï Lama" et son organisation représentant d'une théocratie esclavagiste et phallocratique dans l'Himalaya.
De même qu'il a été un des premiers à montrer les popes ukrainiens participant à la traque et aux sévices au rouge tout comme il n'a de cesse de montrer combien l'antisémitisme est le fond de commerce du l'intégrisme chrétien et le protestantisme a alimenté l'esclavagisme et alimente les justification ségrégationnistes.
En tapant ses occurrences sur le moteur de recherche en haut à droite du blog, elle vont se bousculer.
Concernant l'intégrisme juif. Canaille le Rouge est plus que bien placé pour savoir que près des 2/3 des adultes dont les noms sont gravés sur le mur du mémorial rue Geoffroy l'Asnier sont ceux de gens de culture juive, souvent non pratiquant, beaucoup engagé contre le nazisme. Ceux qui ont survécu pour leur plus grand nombre se sont battu contre les intégrisme religieux (là essentiellement dans un sionisme radical aussi dangereux que les autres radicalisations religieuses) et les méthodes violentes qu'il a semé dans la Palestine confisquée.
Comme tous les intégrisme il doit être dénoncé et ce fait dans l'avions d'El Al au moment ou la barbarie sert à stigmatiser d'autre permet de mettre les questions en perspective.

jean-marie Défossé 27/09/2014 09:43

Merci pour tes infos supplémentaires . Je pense qu'on se rejoint pas mal sur l'essentiel .

jean-marie Défossé 27/09/2014 07:56

Je pense qu'il faut se garder de stigmatiser la représentation extrémiste d'UNE seule religion , en l'occurrence ici la religion juive , et prendre conscience que TOUTES LES REPRESENTATIONS RELIGIEUSES , toutes confessions confondues , sont devenues EXTREMISTES et ont une très lourde responsabilité dans l'accroissement généralisé des tensions et des guerres qui en découlent , à travers toute la planète !
La croyance dans une religion doit rester du domaine du privé et ne peut être hiérarchisée pour redevenir comme ces temps-ci , un moyen d'instrumentalisation des masses populaires et une référence aux sempiternels monuments aux morts de nos villes !