Les fondamentalistes

Publié le 20 Septembre 2014

ne sont pas

qu'au confins

de l'Irak

et

de la Syrie

Moïse brise les Tables face aux adorateurs du Veau d’or (Bible d’Utrecht- enluminure- environ 1430)

Moïse brise les Tables face aux adorateurs du Veau d’or (Bible d’Utrecht- enluminure- environ 1430)

Dès lors que nous serons d'accord pour dire que la terreur portée par les fondamentalistes du Moyen Orient et d'une part grandissante de l'Afrique sont constitutifs d'un fascisme qui se nourit d'obscurantisme dont maintenant les sources, causes, et visées sont connues, mieux vaut bien les identifier toutes avec un glossaire, une grille d'analyse qui permettent de vérifier ceux qui oui ou non y sont inscriptibles.

Le texte qui suit de l'ami Jean sur "canempechepasnicolas" aide à éclaircir le champ de l'affrontement en braquant les projecteurs là où tout les efforts sont portés par les gilets rayés en soie qui protègent leurs maîtres  pour éviter qu'un pinceau de lumière ne vienne les éclairer :

Les fondamentalistes du Dieu Profit

veulent imposer un Etat Patronal

 

par Jean LEVY

 

 

Depuis des années et des années, les djihadistes du Dieu Profit ont démantelé par pans entiers les remparts de l’Etat social, conquis, au fil du temps, par les ouvriers dans les usines et les combattants des maquis.

 

Tout, faute de vigilance, s’est effiloché.

 

Partis de leurs bases fortifiées des salles de marché et du « CAC 40 voleurs », les fondamentalistes des dividendes et du profit,  pour mener à bien leur croisade, ont instruit, dans leurs temples dorés, beaucoup de mercenaires soudoyés, venus des horizons divers.

 

Ceux-ci occupent de nombreuses places fortes : l’Elysée, le Palais Bourbon, l’Hôtel Matignon et la place Beauvau, conquis les gazettes écrites, sonores et imagées. Ils ont même investi des sièges syndicaux, à Belleville notamment, et paralysé les autres.

 

Mais ce n’était là que manœuvres d’approche.

 

Aujourd’hui, ils veulent éradiquer tout signe de civilisation, de droit, de libertés : le code du Travail, les Conventions, la Sécurité sociale, les retraites par répartition, les communes et les départements, jusqu’aux frontières et la souveraineté.

 

Ces adorateurs du Veau d’Or  exigent tout

 

Ainsi, les fondamentalistes du Dieu Profit investissent l’Etat tout entier pour établir officiellement « l’Etat Patronal », un Etat sans frontières, sans départements, sans communes, sans citoyens, seulement des consommateurs, un Etat tout à eux, rien qu’à eux.

 

Et dans cet Etat-là, les citoyens retrouveraient leur condition de manants, comme dans le bon vieux temps, celui du roi à Versailles, et de la Bastille, défendue par le "Royal-Allemand". 

 

Ces « Fous de Dieu Argent » veulent tout régenter, tout faire payer : la vie des gens, la santé, le savoir, les loisirs, l’air qu’on respire,  jusqu’à l’heure de travail et de dormir.

 

Pour ces fanatiques, le temps du djihad social est venu.

On peut déjà compter leurs victimes par millions dont la vie sociale a été tranchée.

 

Ainsi,  la guerre est déclarée.

 

 

A nous de la gagner ! 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #idées, #fascisme, #fondamentalismeS, #veau d'or

Repost0
Commenter cet article

CELADIN Georges 22/09/2014 10:58

L'autre soir sur France 2 le "camarade" Laurent n'a pas été foutu de défendre le Code du Travail, devant les attaques de Bayrou François les grandes oreilles, qui trouve le Code trop gros, pas facile à lire & à comprendre, bref à supprimer... Il y a des coups de pied au cul qui se perdent au merdeux Pau.

canaille le rouge 22/09/2014 11:18

je crois qu'il va falloir investir dans de chaussures coquées pour ne pas risquer une inflammation des orteils au bout de la distribution