La phobie fiscale est-elle ...

Publié le 10 Septembre 2014

...une maladie

contagieuse ?

La phobie fiscale est-elle ...

Entendu vers 8h00 ce mercredi 10/09 sur France Inter.

À propos du CICE, un patron qui reçoit 400 000 € à ce titre déclare au micro
" on ne va pas cracher dans la soupe, mais c'est insuffisant pour embaucher et en plus recevoir de l'argent public induit à coup sur un contrôle fiscal dont le montant des redressements vont tendre à annuler la mesure ". Fermez le ban.


C'est donc que ce monsieur, à écouter ses propos, a des délicatesses potentielles avec l'administration fiscale comme le premier Thevenoud venu et, si le redressement tourne autour de 400 000€ (environ 200 mois de SMIC brut ), c'est qu'il doit y avoir dans cette boite un cabinet de maquillage fiscal avec des esthéticien(ne)s de la comptabilité de bonne qualité.


Démonstration si besoin était que

Un, la fraude comme sport financier est d'abord patronale. 

Deux, que le CICE est inclus dans le risque au point de pouvoir servir de matelas à régulariser les sanctions : ce sont donc la TVA et autres impôts payés par les "sans dents" qui servent alors à limiter la fraude patronale.


CQFD ; merci pour ce moment... de relâchement.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #économie, #politique, #fisc, #fraude

Repost0
Commenter cet article