La farce du Bourget

Publié le 14 Septembre 2014

St Jérome va écrire ses memoires (ici par Le Caravage) Il paraît que c'est aussi à la fête de l'Humanité

St Jérome va écrire ses memoires (ici par Le Caravage) Il paraît que c'est aussi à la fête de l'Humanité

 

 

Au moment où nous découvrons qu’à défaut de programme le PS le FdG dont le P ”c ”F ont pris Robert Hue comme candidat commun pour la Sénatoriale du Val d’Oise, à l’invitation de Melenchon qui est au Bourget comme Valls à HEC à Jouy en Josas, nous apprenons que J Kerviel fait la vedette à la fête du journal créé pour combattre la réaction et le Capital.

 

Que Kerviel soit victime d’une opération camouflage de a part de la banque qu’il a grassement pourvu lorsqu’il y travaillait ne fait guère de doute et justifie que dans son affrontement avec la SG il soit réaffirmer le refus du bouc émissaire.

 

Mais quand même, le métier de ce gars, trader dans une banque, c’est d’abord de spéculer et le plus adroitement possible avec à la clé les plans dit sociaux lors des rachats échanges boursicotages et autres opérations qui laissent sur le bas côtés des milliers de mis au chômages.

 

De plus il faut avoir la mémoire bien courte pour ne pas se souvenir que le même Kerviel militant UMP fut candidat sur une liste de droite au municipale à Pont l’abbé dans le Finistère.

 

C’est un peu comme si la direction de l’Huma faisait venir le maire de Neuilly parce qu’il a été élu contre l’avis de Sarkozy.

 

Il fut un temps où la direction de la fête se faisait un point d’honneur d’inviter les travailleurs victimes de la répression patronale dans le cadre des luttes sociales.Cette année les seules endroits où ces derniers sont honorés c’est là où des syndicalistes ont décidé de venir.

 

Pendant ce temps, le Journal de Lagardère accueille les traders candidat de l’UMP.

 

Canaille le Rouge ne regrette pas d’avoir décliné les invitations à venir. Déjà qu’y croiser les caciques du PS donne des boutons mais en plus voir la fête de l’Huma transformée en une sorte d’Agora où les vedettes politico-économique sont d’une telle pointure, non merci.

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique

Repost0
Commenter cet article

jean-marie Défossé 14/09/2014 11:38

J'avais personnellement le sentiment que Kerviel n'était en fait qu'un "Joker" ponctuel du Vatican ; lequel dernier Vatican nous a habitué depuis des siècles à des intrigues et des affabulations de sa composition qu'on peut qualifier de vaudevillesques .
Que Mélenchon soit un 2ème Joker ne m'étonne pas et même me conforte dans mes opinions personnelles .