L'assassin a déménagé

Publié le 13 Septembre 2014

Il n'habite plus au 21

strapontin vieux rose usé jusqu'à la corde mais ils le maintiennent en service

strapontin vieux rose usé jusqu'à la corde mais ils le maintiennent en service

Il crèche dans le 95 :

 

La fédération du PCF du Val d’Oise est l’une de celles qui s’engagent le plus fortement dans le Front du Gauche derrière la direction nationale.

C’est aussi un département où la cohérence de cette stratégie est la plus éclairante.

 

Pour les sénatoriales de 2011, pour la première depuis la création du département, le PCF ne présentera pas de liste, bien que le parti n’ait pas perdu en nombre d’élus depuis les dernières élections, où il avait obtenu un élu.

Il n’y aura pas non plus de liste « Front de gauche ».

Non, le choix est fait de présenter un candidat directement sur la liste du PS.

 

Et pas n’importe lequel :

Robert Hue !

 

Hue n’est plus membre du PCF. Il l’était encore lorsqu’il a été imposé (déjà) en 2004. Depuis, avec son MUP (« Mouvement unitaire progressiste »), il a déjà fait le choix de se ranger derrière le PS dès le 1er tour aux régionales de 2010 en Ile-de-France.

 

Hue considère que le PCF a fait son temps, c’est son droit.

Mais il ne dédaigne pas de profiter encore un peu du Parti.

 

Maintenant, il est le candidat du Front de gauche derrière le PS. Finalement, tout cela est bien logique. Hue se situe dans la continuité du rôle de précurseur de la mutation-liquidation du PCF qu’il a joué comme secrétaire national ; sur ce plan seulement, avec une longueur d’avance. 

 

Côté démocratie interne au PCF, on notera que, pour l’instant, la direction nationale négocie, déjà, avec le PS sans que le CN en ait discuté, que les adhérents du Val d’Oise n’ont pas non plus été consultés.

A manger à la tabe de La Brinvillier, Ils se voulaient Mithridate, ils finiront comme Socrate... les pleurs en moins 

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #electoralisme

Repost0
Commenter cet article

aline 13/09/2014 23:03

Les communistes sincères sont considérés comme félons car ils ne veulent pas rentrer dans les brancards de la charrette de la FD qui roulent Front de gauche. Ignorés par la FD, ils militent néanmoins sous l'emblème du PCF "faucille et marteau" à l'échelon local. Nos raisonnements se rejoignent plus que politique, c'est un problème de pouvoir(le PCF est riche: son histoire, son patrimoine, ses électeurs....) et insidieusement on dépossède les militants en les orientant vers des voies de garage. Quels propriétaires .........sans réagir? vous, moi, eux les Français! Ne sommes-nous pas propriétaires de l'Elysée et des biens de notre République, ne sommes -nous pas dépossédés, spoliés de nos droits par les mauvais locataires et gestionnaires auxquels nous avions donné notre confiance? Oh hé, rien à l'horizon, pas de manif, pas de rébellion, alors une révolution?? ALINE

jean-marie Défossé 13/09/2014 17:54

A croire qu'en Ile de France il n'existe pas de communistes SINCERES et disposés à se déplacer pour faire cesser manu militari les dérives félonnes des dirigeants de la place du Colonel Fabien !
Les militants communistes de la base ne sont-ils pas indirectement propriétaires des lieux ?
Quels propriétaires accepteraient de se voir déposséder de ses biens sans réagir ?
Faudra-t-il un "Odessa" français pour que la base communiste sorte de sa torpeur ?