Illettrées dit-il ? Parole de gougeât.

Publié le 17 Septembre 2014

 

vite,

il faut

le

décorer

Pourquoi cette photo ? la suite éclairera.

Pourquoi cette photo ? la suite éclairera.

Connaissez-vous le Fromveur ? Le poussin de Rothschild à Bercy à coup sur non.


C'est ce courant marin, indomptable, qui né entre Molène et Ouessant prend le cap au sud pour caresser Sein.


A chaque marée, quand celle-ci bascule, le retour est aussi dangereux pour la navigation surtout pour les hors-sols qui de peur ne se déplacent qu'en Hélico.
« Nul n'a passé Fromveur sans connaître la peur ».


Le courage ne les étouffant pas, depuis l'aéronef, surtout si on survole un samedi ou un dimanche, ils y subissent une crise de régression chronologique au point de ne voir que des bretonnes habillées localement comme le sont les ... Comment qualifier pour mettre une barre d'égalité avec les propos concernant les Bretonnes qui portent et font vivre une culture et les références du sinistre en question sans s'abaisser à la veulerie du propos ici dénoncé *?


Osons, mais qu'à partir de la connotation de classe à ne garder et qu'à cela circonscrit, et reprenons : "des bretonnes habillées localement comme le sont "...les pouffiasses à crinolines de Chantilly le jour du prix de Diane, celles-ci destinées via le bal des débuttantes à être les génitrices des dynasties des élites (pardonnez ce ne sera que pour cette fois, promis juré), quand les écuries des banquiers et autres milliardaires, pairs du Macron de service se répandent sur des pelouses que des CDD pas même smicards sont allés nettoyer des risques de scories de la civilisation populaire pour qu'ils puissent exploser les roteuses et faire servir les canapés au caviard et foie gras. 

 

C'est en cela que le monde de Macron est celui de Woerth. De Rothschild à Bettencourt en passant par la maison Saoud, celle du Qatar, l'Aga Khan quelques rombières couronnées de Grande-Bretagne ou de potentats d'Amérique Latine, voila les compagnons de jeu de la filière Macron, ceci éclaire cela.


C'est vrai, quand on n'a pas fait l'ENA et science Po, on est analphabète. Comme une conditionneuse de chez GAD, un pilote de ligne en grève, ou une infirmière, un aiguilleur de la SNCF ou un lignard d'EDF, comme une vendeuse de Monoprix un technicien de France Télécoms.


Faut-il sanctionner ou féliciter l'auteur de tels propos ? 

 

Canaille le Rouge va jusqu'à proposer de le décorer : il aura en deux déclarations (35H et celle-ci) fait plus pour éclairer la réalité des choix du pouvoir que des déclarations alambiquées d'opposants attendus mais discrets par obligations d'alliances inavouables. 

*"Interrogé sur le pouvoir d'achat par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie a cité l'exemple de Gad, avec une sortie déconcertante :"Les salariées de Gad sont pour beaucoup illettrées"(Ouest France 17-09)

http://www.ouest-france.fr/emmanuel-macron-les-salariees-de-gad-sont-pour-beaucoup-illettrees-2830730

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #gougeat, #nature de classe

Repost0
Commenter cet article

aline 19/09/2014 10:15

Du retard dans mes lectures mais impossible de laisser passer celà pour un conseil judicieux que toutes les illettrées de France et de Navarre courent s'asseoir sur les bancs de l'école en demandant le statut de formation professionnelle,ce sera un repos bien mérité pour leurs corps endoloris, et stupeur pour le patronat "où sont-elles passées? abandon de poste? grêve? ", NON NON MESSIEURS, LES FEMMES ETUDIENT !!! ET C'EST POUR MIEUX....... Aline

jean-marie Défossé 18/09/2014 06:33

le entre guillemet n'a pas fonctionné dans mon message précédent
je le réitère : "Les Parlementaires de droite comme de gauche , il faut les respecter"

jean-marie Défossé 18/09/2014 06:30

Nous ne pourrions que conseiller aux femmes de chez GAD (celles que ce kéké de ministre vient de traiter d'illettrées) ... de devenir Parlementaires ; car en début de son entretien avec El Kabach , il a bien précisé : >
Que rajouter de plus à ce blindage de présomption et de prétention , sinon de fortement inciter tous les illettrés que nous sommes , NOUS , LE PEUPLE , à se reconvertir dans la profession très rémunératrice de Parlementaire français .