Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sexisme soft

sexisme soft

Ceux qui connaissent Canaille le Rouge savent qu'il aime le rugby.

Le Rugby féminin, il connait mal (pourquoi mentir) ce qu'il en a vu lui a plu tant dans le jeu que l'engagement et (ou) la construction tactique.

Tout cela pour relever ce commentaire du Monde qui tente de coller à un mouvement de socièté les pieds englué dans ses poncifs :

Gaëlle Mignot et ses coéquipières sont en mission. La capitaine du XV de France et ses coéquipières ont un peu plus de deux semaines pour prouver que, oui, on peut être une femme et pratiquer un rugby séduisant. 

"on peut être une femme et "...

Demande-t-on à leur collègue masculin de produire d'abord un jeu "séduisant" ou de gagner ? Le langage militaro va-t'en guerre d'avant tournoi des six nations éclaire.

Et puis ce dans ce "on peut être une femme " imaginez la condescendance. Chacun peut sentir ce qui là traine dans les têtes. Des idées du style "on peut être contre ténor et pas homosexuel", ou on peut être une femme chef de cuisine "et" talentueuse.

Il y a un quart de siècle la question était éludée de savoir si elle pouvaient conduire les trains ou les métros, aiguilleuse, régulatrice ou chef d'équipe à la voie. Malgré bien des retards, des freins et obstacles, ces questions -loin d'être réglées dans toutes les têtes-  sont derrière nous. Il semble que le monde du travail trace la route qui perce les obstacles de l'idéologie dominante... La presse court derrière.

Allez les filles !!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

benjamin penot 03/08/2014 13:15

Le débat ne devrait pas avoir lieu...

D'un point de vue très généraliste, il y a deux visions du sport, l'événementiel et la pratique. ..

Le pratiquant cherche l'épanouissement, le spectateur et l'organisateur veulent de l'émulation. ..Les deux sont compatibles car si le sportif s'épanouit il génère l'émulation. .

Concernant la lutte partisane riche/pauvre...je vous renvoi à ma présentation sur mon propre blog pour que vous puissiez vous faire une idée me concernant ..je considère qu'une meilleur répartition des richesses est souhaitable, mais qu'il ne faut pas non plus mettre tous les riches dans le même panier...ce serait tomber dans le même genre d'excès qui laisse penser aux "élites" que la plèbe ne mérite pas l'ascension sociale. ..Toutes les élites ne méritent pas le pilori...cela ne me positionne pas comme arbitre, je ne compte pas les points, j'essaye de proposer des alternatives moins virulentes...

benjamin penot 03/08/2014 03:03

Quand même. ..ce genre de "et" est justement là pour faire prendre conscience aux sexistes de la bêtise du cloisonnement. ..
Un rugby "séduisant" est tactique ET implique un engagement physique...intelligence et muscles. ..deux qualités sportives que les macho s'attribuent. ..
Ne tombez pas dans l'excès inverse...

Un trait d'humour n'est pas interdit pour faire comprendre aux lourdauds que l'égalité est en marche...et on demande à tous les sportifs un jeu séduisant, des buts, des essais, des tentatives et des gestes techniques pour nous faire vibrer, nous enthousiasmer et nous donner envie de titillé le ballon (ou de sortir nos culs de nos canapés)...

Donc demander à des sportives de proposer un JEU séduisant, c'est les mettre à égalité avec les hommes. ..c'est le but, non?

NB : je considère que l'égalité ne doit pas être une bataille, car un combat implique un vainqueur, donc si le féminisme remportait la bataille, il ne ferais qu inverser le rapport dominant/dominé (ce qui ne ferait que déplacer le dictateur, pas résorber la dictature) .. mais une danse, car on doit être deux pour ne pas faire un tango ridicule. ..on est partenaires, pas opposants dans cette histoire. ...

canaille le rouge 03/08/2014 07:26

c'est bien évidement Canaille le Rouge qui commente ci dessus (erreur de frappe)

c 03/08/2014 07:25

Sauf que spontanément ce n'est pas la séduction" qu'on demande au gars du Top 14. De plus, et cela pourrait ouvrir un débat, il est confortable de se positionner un peu en arbitre (contenu du nota bene) un peut comme dire "il y a des riches et des pauvre et vouloir la victoire des pauvre implique de vaincre les riches". La Canaille a tendnce à penser que oui en se souvenant et élargissant le propos qu'une part de l'humanité qui en domine une autre ne peur porter une humanité libre".
Enfin, le but du sport est-il de proposer un beau spectacle vu des tribunes ou d'abord de permettre à celle et ceux qui le pratique de s'épanouir et, concernant le rugby s’épanouir individuellement par une dynamique transcendée par le collectif ?