Qui veut faire taire un peuple

Publié le 27 Juillet 2014

se condamne à se faire assourdir par ses cris

Qui veut enfermer un peuple

se condamne a se faire lui même isoler

Qui veut anéantir un peuple

se met au ban de l'humanité

Qui veut faire taire un peuple

 

Marwan Barghouti :

« Le chemin de la liberté et de la dignité est pavé de sacrifices ».

 

José Fort écrit ce dimanche 27 juillet :

Nos amis de Ramallah viennent de me faire parvenir un appel que lance Marwan Barghouti à son peuple et au monde.

Prison d’Hadarim, cellule 28-

juillet 2014

« Permettez-moi tout d'abord de saluer notre peuple, les martyrs tués au cours de la barbare agression israélienne contre la bande de Gaza, notamment les enfants, les femmes et les personnes âgées, de saluer le soulèvement populaire à Jérusalem, en Cisjordanie et à l’intérieur d’Israël ainsi que les mouvements de résistance. De ma cellule étroite, parmi les milliers de Palestiniens emprisonnés, je souligne ce qui suit:

« Je condamne l'agression barbare contre notre peuple en soulignant que c'est une agression contre toute la Palestine et la totalité de notre nation, contre tous les Arabes, les musulmans, tous les gens épris de liberté à travers le monde,

« J'appelle les dirigeants palestiniens, à commencer par le Comité exécutif de l'OLP, le Comité central du Fatah, le président Mahmoud Abbas, son gouvernement, la direction de la bande de Gaza, de prendre part, aux côtés de notre peuple, dans la bataille constante de résistance, de la levée du siège et de la reconstruction,

« J'appelle notre peuple à lancer un mouvement populaire massif et à prendre part aux manifestations contre l'agression et l'occupation,

« La nécessité de lever le blocus inhumain contre notre peuple dans la bande de Gaza, d'assurer l'ouverture de tous les passages, aussi bien qu’à veiller à l'ouverture du passage de Rafah immédiatement et de façon permanente,

« J'appelle les services de sécurité palestiniens et les forces nationales à défendre leurs obligations en protégeant nos citoyens dans tout le pays,

« Il est important de saisir à nouveau l'Organisation des Nations Unies pour obtenir la totalité de l’adhésion de l'Etat de Palestine, et d’accéder à toutes les conventions et institutions assurant la protection des droits de notre peuple, à commencer par la Cour pénale internationale,

« Le chemin de la liberté et de la dignité est pavé de sacrifices. Les nations ne doivent pas baisser les bras, elles ne peuvent pas être vaincues et doivent refuser de coexister avec l'oppression et l'occupation. Notre peuple a des ressources inépuisables pour poursuivre la lutte. Nous avons l'obligation de transformer son sacrifice en victoires politiques les portant au plus près de la liberté et de l'indépendance. Notre peuple doit unifier ses efforts pour en finir avec l'occupation et incarner l'unité nationale qui constitue la loi de la victoire pour les peuples opprimés.

Enfin, je dis à notre peuple palestinien, partout où qu’il soit : notre rencontre prochaine viendra bientôt, tout comme ces barreaux de prison, comme le siège, l'oppression et l'occupation, seront vaincus.

Marwan Barghouti
Prison d’Hadarim, cellule 28

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article

Brodbeck Philippe 27/07/2014 20:08

Quel leçon de courage et de dignité. Elle nous renvoie à Hollande et Valls, les larbins du CRIF et leur lâcheté. Quel prétention de ces personnages indignes de leur fonction au nom du peuple et de le République Française de vouloir nous représenter. Honte à eux!
Nous continuerons le combat pour te libérer, toi et ton peuple et condamner le gouvernement fasciste d'Israel au ban de l'humanité pour crime de guerre et poursuivre ceux qui en sont complice notamment le notre malheureusement. Ces guignols ont beau vouloirs se dédouaner en décrétant trois jours de deuil national suite à la catastrophe aériennes au nord Mali et les nombreuse victimes. Je salue leur mémoire et la douleur des familles. Mais avec Hollande et Valls la compassion n'a pas de commune mesure. Ce n'est que pure opération de com. pour faire oublier leur abstention honteuse à l'ONU. Les lâches cherches toujours tous les prétextes pour se blanchir. Les faits restent et ont ne les oublie pas
amicalement
BPH