Palestine-Gaza, un court mais excellent article de l'Humanité

Publié le 30 Juillet 2014

Deux Palestiniens blessés lors frappes israéliennes devant l'hôpital Khan Yunis dans le sud de la bande de Gaza le 29 juillet 2014 (photo Bilal Telawi)

Deux Palestiniens blessés lors frappes israéliennes devant l'hôpital Khan Yunis dans le sud de la bande de Gaza le 29 juillet 2014 (photo Bilal Telawi)

Comment dire, à la fois satisfaction profonde de le faire et tristesse de devoir le faire remarquer tant cela se fait plus que rare, Canaille le rouge reprend ici un article de l'Humanité.

Trouvé sur le blog de José Fort, l'article n'est pas pour l'instant sur l'Huma.,fr alors que l'urgence aurait du l'y installer.

Ce papier de Pierre Barbancey, depuis Gaza, sous les bombes :

Envoyé spécial de l'Humanité à Gaza (Palestine)
Mercredi 30 juillet


"Sûrs de leur impunité, les dirigeants israéliens poursuivent le massacre". Tel est le tire de mon reportage publié ce mercredi. Lorsque je l'ai envoyé, il était 18h en France. Quelques heures plus tard, Netanyahou et ses amis de droite et de gauche - à l'exception du Meretz et du Parti communiste israélien (Haddash) - repartaient de plus belle.


La nuit a été aussi terrible que la précédente, même si les bombardements se situaient plus au nord et à l'est. Résultat, un école de l'Unrwa (l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens) où se sont réfugiées des milliers de familles, a été touchée de plein fouet. 20 Palestiniens sont morts. Gageons qu'Israël va maintenant, comme à son habitude, faire porter la responsabilité sur la résistance palestinienne.


J'écrivais hier que ceux qui soutiennent ce gouvernement sont complices des massacres. Je persiste et je signe. Des sanctions internationales doivent être prises contre Israël, comme sait si bien le faire l'Union européenne lorsqu'il s'agit de la Russie. La question de traîner Netanyahou et les dirigeants israéliens devant un Tribunal international doit être officiellement posée.


Parce que Netanyahou, malheureusement soutenu par 80% des Israéliens, se fout de la vie des Palestiniens. Pas parce qu'il y a d'un côté des Juifs et de l'autre des Musulmans. Parce que les politiques coloniales, ici aujourd'hui comme en Afrique (y compris du Nord) ou en Asie hier, se traduisent toujours par l'oppression, l'usage de la force et le pillage économique. C'est à cela qu'il faut mettre fin.
Parce que, bientôt, il n'y aura plus personne à tuer à Gaza.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #palestine, #gaza, #guerre, #crime

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 30/07/2014 23:57

Ah bon !Les enfants Palestiniens existent ? Ce ne sont pas des terroristes déguisés en enfants !
Allez le Hamas, enlève ton masque.! Que dites-vous de cette député Israëlienne qui déclare qu'il faut exterminer les mères palestiniennes. Cette député appartient au Groupe : Jewish Home. Vous pourrez retrouver son nom et sa déclaration (je ne me souviens plus de son nom)

jean-marie Défossé 30/07/2014 21:11

Si tous les "hommes" pouvaient apercevoir ce que reflètent les yeux de cette enfant palestinienne !

canaille le rouge 30/07/2014 21:43

totalement partagé.