Eberlué

Publié le 14 Juillet 2014

Se répendant sur terre,

hypocrite splendeur

arborant leurs sourires

nourris de nos douleurs

l'origine d'un autre monde... qui reste à bâtir

l'origine d'un autre monde... qui reste à bâtir

On croit réver

Dans un défilé militaire.

Au moment où les peuples qui s'opposent aux talons de fer reçoivent chaque semaine leur poids de plomb et de feux.

Au moment où Paris étend un bras protecteurs au dessus des nazis ukrainien, où Hollande encourage Tel Aviv dans son agression contre le peuple palestinien.

Une évocation de la Paix !! comme si rien n'était .

La Canaille n'a rien contre les danseurs et artistes, certain même que d'aucun sont fermement convaincu du combat pacifiste.

Mai les maîtres de ce ballet des faux culs,

Entre l'hypocrisie faire déesse de la politique et l'écoeurement.

Il y a 100 la socia-démocratie s'engageait dans le bellicisme par l'union sacrée.

Il y a 100 ans moins 15 joiurs Jaurès était assassiné, les culottes de peau se réjouissaient.

Viviani inaugurait la cohorte des ministres socicialiste de la guerre et de la répression (les prmières fusilades de 1915, ce fut lui, en direct). Terroriser la chair à canon parcequ'il ne fallait pas qu'ils retourne leurs armes contre leurs généraux (relisez les paroles de l'Internationale)

2014, par les héritiers assumés, un bouquet de fleur de missiles, des vautours camouflés en colombes.

Comme nous sommes loin des soldats de l'an II, de Valmy, de la Nation en arme contre l'envahisseur.

Quel grand écart entre ce 14 juillet 2014 et celui de 1945.

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Repost0
Commenter cet article