Délit d'exigence démocratique

Publié le 30 Juillet 2014

Ca se passe

comme ça

chez

Dalamoch

1948: un socialiste à la manœuvre pour réprimer les mineurs- 2014 un socialiste à la manœuvre pour traquer les meneurs

1948: un socialiste à la manœuvre pour réprimer les mineurs- 2014 un socialiste à la manœuvre pour traquer les meneurs

Dans le pays entre les mains des héritiers de E. Daladier-Jules Moch successeur, les libertés sont faites pour être essorées.

J-P Morgan a demandé au nom de la liberté des banquiers de restreindre les libertés des peuples en Europe*.

Le portefaix élyséen du Medef, son concierge de Matignon escorté par le paponifiable de Beauveau se sont mis au boulot. Il tente de faire d'une pierre deux coups : montrer leur soutien au gouvernement de Netanyahou et pouir suivre la feuille de route donner par le Capital, s'attaquer aux libertés constitutionnelles :

Délit d'exigence démocratique

La meilleure façon de faire monter la solidarité face à la répression, outre l'expression publique de la colère et la participation aux manifestations et rassemblement contre l'agression israëlienne est d'amplifier la campagne BDS: plus de débouché commercial en France pour les produits venant d'Israël et des territoires colonisés.

 

 

 

Délit d'exigence démocratique

*Médiapart nous rapporte que dans un document publié à la fin du mois de mai 2013, 

"le géant des banques d’investissement américain JPMorgan Chase réclame l’abrogation des constitutions démocratiques bourgeoises établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires.

Le document de 16 pages a été réalisé par le groupe Europe Economic Research de JPMorgan et est intitulé « L’ajustement de la zone euro – bilan à mi-parcours. » Le document commence par faire remarquer que la crise de la zone euro a deux dimensions.

Pour commencer, il affirme que des mesures financières sont nécessaires pour garantir que les principales institutions d’investissement comme JPMorgan puissent continuer à engranger d’énormes bénéfices de leurs activités spéculatives en Europe. Ensuite, les auteurs soutiennent qu’il est nécessaire d’imposer des « réformes politiques » destinées à supprimer l’opposition aux mesures d’austérité massivement impopulaires qui sont appliquées au nom des banques....

...

Les auteurs écrivent: « Les systèmes politiques de la périphérie ont été établis après une dictature et ont été définis par cette expérience-là. Les constitutions ont tendance à montrer une forte influence socialiste, reflétant la force politique que les partis de gauche ont acquise après la défaite du fascisme. »

« Les systèmes politiques autour de la périphérie affichent de manière typique les caractéristiques suivantes : des dirigeants faibles ; des Etats centraux faibles par rapport aux régions ; une protection constitutionnelle des droits des travailleurs ; des systèmes recherchant le consensus et qui encouragent le clientélisme politique ; et le droit de protester si des modifications peu appréciées sont apportées au statu quo politique. Les lacunes de cet héritage politique ont été révélées par la crise. » Quelles que soient les inexactitudes historiques contenues dans leur analyse, il ne peut y avoir l’ombre d’un doute que les auteurs du rapport de JPMorgan plaident pour que les gouvernements adoptent des pouvoirs de type dictatorial afin de mener à bien le processus de contre-révolution sociale qui est déjà bien avancé à travers toute l’Europe.

http://blogs.mediapart.fr/blog/koszayr/200613/jp-morgan-prescrit-la-dictature-en-europe

C'est à l'aune de ce texte qu'il faut mesurer toutes les situations. Ici en France et la liberté de manifester muselée, comme le soutien de l'UE et de Paris au premier rang apporté au nazi d'Ukraine.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #politique, #france, #monde, #libertés

Repost0
Commenter cet article

RBOBA 31/07/2014 00:09

Cet après-midi, sur France Inter, était consacrée une émission au petit-fils de l'explorateur Picard, Ce dernier était tout fier de raconter que son grand-père et lui (si je ne m'abuse) avait rencontré le responsable du programme de la NASA de l'époque, à savoir Werner Von Brown. Ravissement de l'animateur,(pensez donc le responsable de la NASA himself !) qui visiblement ne connaissait pas le passé que je ne pourrai qualifier de "haut en couleurs" puisque la seule couleur portée à l'époque par des gens de son acabit était le "Vert de Gris", ce qui a permis à ce Monsieur Picard d'éviter d'avoir à répondre à une question qui n'aurait pas manquée de surgir face à un autre animateur, je pense à Daniel Mermet,par exemple. J'ai voulu intervenir sur les ondes, pour donner une courte biographie de Von Brown, pour toute réponse j'ai eu un message m'informant que le standard était fermé. Démocratie, respect de l'auditeur payeur ? Alors on peut comprendre que les Nazis de Kiev, soient infiniment plus sympathiques à nos gouvernants et à notre presstituée que Poutine (le vilain, le méchant,le dictateur, celui qui veut pas laisser l'Ukraine devenir LIBRE de se faire dépouiller !)