Crash du Boeing

Publié le 18 Juillet 2014

Selon l'agence interfax l'avion a été abattu à plus de 10 000m d'altitude par un missile sol-air

Selon l'agence interfax l'avion a été abattu à plus de 10 000m d'altitude par un missile sol-air

Bien évidement Canaille le rouge n'a aucun branchement sur les communications diplomatiques qui permettraient un scoop de très mauvais goût sur les responsabilités avérées d'un acte de guerre que les militaires du monde entier qualifie ainsi de la même façon.

Point d'interrogation : à part peut être Fabius qui freine moins vite que les autres tant son élan pro Kiev l'entraine, toutes les capital occidentale demande une enquête dans les même termes que la Russie et la Malaisie.

C. Ashton qui fut le poisson pilote de l'instalation du pouvoir putshiste à Kienv demande que TOUTES les pistes soient explorées, Obama dit pareil.

Pour abattre un appareil civile à plus de 10 000 m d'altitude volant à cette vitesse, il faut une technologie que seules possèdent du moins dans cette région des armées régulières.

Le ministre des armée de Kiev est membre de Svoboda, ces nazis qui selon Fabius ne le sont pas. Ils sont de ceux qui fabriquent des Oradour et allument des incendies du Reichstag, de ceux qui avec le soutien de l'aventurier polonais poussent à en découdre militairement avec la Russie. Rapellons comment la dulcinée orange des média occidentaux à demander le feu chimique et nicléaire contre l'Est de l'Ukraine en février dernier au point de gener les patron de l'UE des USA et de l'Otan réunis.

En 2001,  après 8 jours de campagne idéologique tout azimut orchestrée depuis l'Otan pour la protéger, l'Ukraine qui a du reconnaitre que c'est un missile tiré par ses forces qui avait abattu un avion civile faisant des dizaines de morts alors que déjà le gouvernement d'alors accusait la Russie.

Ces éléments rappelés pour aider à ne pas laisser emballer la machine de guerre idéologique qui peut -aider par l'invasion de Gaza- devenir une situation de conflagration générale tout court.

Il semble que les chancelleries occidentales aient des doutes. Il serait bien qu'il tiennent Fabius et Hollande à laisse courte pour éviter que les duetistes de l'ultra-atlantisme aillent pisser leurs urines grasses sur ce feu.

Rédigé par Canaille Lerouge

Publié dans #crise, #provocation, #réflxion, #paix, #guerre

Repost0
Commenter cet article