Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les damnés (reprise ici du titre du chef d'oeuvre de L Visconti)

A voir, revoir et faire voir.

A voir, revoir et faire voir.

Quand les "idées" de la crépusculaire "aube dorée" font des émules.

 


Ici en France c'est l'appel à tuer les gauchistes (déclarer gauchistes jusqu'aux membres du PS ! Cela dénote d'un QI digne de celui d'une bernicle). Une traque annoncée et déployée, organisée dans les facs (ou certains présidents appellent non pas à résister, réprimer et condamner mais au cesser le feu renvoyant dos à dos agresseurs nazis et agressés démocrates).

 


Là comme en Espagne, ce sont les syndicalistes arrêtés par les héritiers de Franco pour cause d'atteinte au droit de propriété latifundiaire. La droite, parfois, reconnait le droit du sol ...dès lors qu'il s'agit de sa propriété privée à faire fructifier par des générations d'immigrations intra puis extra-territoriales.

 


Dans les pays baltes, ce sont les marches d'anciens SS pour combattre les antinazis et présenter ces derniers comme des criminels.

 


En France encore, ce sont les arguties juridiques pour nier contre toute évidence la présence de SS parmi les massacreurs d'Oradour.

 


A l'autre bout de l'"Union Européenne", Pour tenter de masquer son implication dans les rangs des nazis grecs d'aube dorée (comme pour le "f-haine", pas de majuscule, celle-ci implique considération), la police tente une misérable diversion pour présenter les Roms comme des voleurs d'enfants, crimes révélés par les pandores si dorés qu'ils en sont brun. Une campagne lancée puis orchestrée sur des bases "ethno scientifique" qui fabriquèrent à travers l'Europe de l'axe et des forces coalisées du capital* ces "Lebensraum" de sinistre mémoire.

 


A peine leur putride grenade mensongère leur explose à la figure et démontre une manipulation sur laquelle se sont complaisamment vautrés le plus grand nombre possible de média dont les nôtres, ici, que nous vient d'Irlande une partition celto saxonne de la version athénienne. "Si les gosses sont blonds c'est qu'ils ont été volés" Roger nous raconte la suite plus en détail, Canaille le Rouge lui passe la parole : 2-enfants-de-2-et-7-ans-blonds-aux-yeux-bleus-ont-été-retiré-à-un-couple-rom-en-irlande.html



Cela dit que de ratonnades en chasses au faciès, de vocabulaire tellement banalisé dans les commissariats que sa dimension raciste échappe même à l'encadrement de ceux chargé d'appliquer les lois de la république, de propos qui ne sont pas des dérapages venant du sinistre de l'intérieur, nous assistons à une blettisation des esprits qui dans certains espaces tourne à une réelle nazification au point que les membres du S.O. du "f-haine" deviennent aussi fréquentable que Copé ou Fillon.



Ce n'est pas le populisme qui monte en Europe mais bien une construction élaborée, au service de ceux qui veulent imprimer un talon de fer sur les peuples pour maintenir leur domination.



Qu'un chroniqueur médiatisé puisse se prendre pour un Montaigne du paf dissertant avec un Soral se hissant au niveau d'un la Boétie de bidet pour sortir des "entretiens" dignes d'un traité sur les effets collatéraux du choléra en dit long sur les dérives idéologiques de la période. Le canard enchainé parle d'une dysenterie verbale pour un empilage de feuilles qui a dû être réimprimé avant même de sortir pour ne pas tomber sous le coup de la loi.

 


Parions que comme tous les racistes et négationnistes historiques de la période, les micros caméra et articles ne manqueront pas pour "faire le buzz". À nous de faire que la clameur de notre dénonciation le couvre et les contraigne au silence.

 

 

Le banquet des dignitaires et capitalistes nazis vu par Visconti :



*Canaille le Rouge y reviendra, mais toutes affaires cessantes et pas que pour connaitre notre passé mais fabriquer notre avenir, lisez et faites lire le dernier bouquin d'Annie Lacroix-Riz "industriels et banquiers français sous l'occupation" les lueurs de l'incendie grecque et les tourbières policières irlandaises ont aussi des racines françaises, ce livre fait démonstration.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RBOBA 26/10/2013 18:20

Vous avez aussi Georges Vacher de Lapouge sous-bibliothécaire à la bibliothèque universitaire de Montpellier et qui a écrit deux ouvrages : Les sélections sociales et l'Aryen, son rôle social.
Accessoirement, il était membre du Parti Socialiste. Dans le premier ouvrage, il soutient les thèses racistes de la supériorité physique, intellectuelle et morale des peuples nordiques et dans le second, eh, bien, il suffit d'en extraire certaines lignes telles que : "....aux fictions de Justice, d'Egalité, de Fraternité, la politique scientifique préfère la réalité des Forces,des Lois, des Races, de l'Evolution." Il y est aussi question de ".....faillite de la Révolution....., de ploutocracie.....".

Revenons au premier ouvrage, même si les titre parle de lui-même, Vacher préconise "le selectionnisme scientifique", "l'imposition d'une fécondité régulière et intensive" aux seules femmes "reconnues les plus aptes" et de "désigner les sujets masculins hors ligne chargés d'une manière exclusive de fournir les matériaux nécessaires".
Le "sélectionnisme scientifique" va de pair avec l'extermination. En encourageant leurs vices, on peut se débarrasser des "dégénérés". Il préconise bien évidemment aussi " l'élimination des éléments inutilisables (malades héréditaires, dégénérés, vicieux, incapables) et le "perfectionnement des éléments supérieurs". Et tout est du même acabît.
Tout ceci dans le cadre deu Cours libre de sciences politiques qu'il a donné à l'Université de Montpellier de 1888 à 1889.
Tout ceci donc bien avant les fameuses thèses nazies.
Bonne lecture